Forum Eip


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Soupir
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Masculin
Nombre de messages : 1165
Age : 28
Citation : La bouche pleine d’ombres et les yeux pleins de cris
Jabber : ventnoir@jabber.fr
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   27/08/06, 09:17 pm

Myrddin a écrit:

MessageSujet: 9000 Voitures brulées... pourquoi pas nous? Aujourd’hui à 18:02 Répondre en citant
Leonor a écrit:
Ca serait marrant si on disait la même chose aux malades,...

C'est sensé être le rôle des instances de la communauté d'aider ceux qui sont dans le besoin ( soit dit en passant elle le fait très bien pour les malades, enfin pour la plupart, ceux atteint de maladies rares trinquent aussi... ), si le gouvernement est directement en partie responsable des "emeutes", il est aussi indirectement en partie responsable de l'echec des eip, qui sans le carcan de l'ecole standard s'en sortirerai sans doute beaucoup mieux .

Mais il est vrai que le gouvernement ne faisant rien, par obligation dira t'on, la solution ne peut etre trouvé que par des particuliers, concerné ou non ( amateurs de combats perdu d'avance, ou âmes genereuses en quêtes d'âmes perdues à reconforter,...) comme chacun est different chacun doit trouver sa voie ce qui n'est pas pour compliquer la chose,... Enfin je ne me fais pas d'illusion à moins d'un miracle la situation ne changera pas de sitôt,...


Pour les malades le problème vient des malades :
-Malade physiquement : Dans les gènes ( trisomie ), ou une simple bactérie/virus comme une grippe ou un truc du genre : Dans ce cas le problème vient du malade, et les autres ne peuvent pas le guérir. Juste l'aider à cela mais c'est son corps qui doit faire le boulot. Si il le peut.

Malade mentalement : Schizophrène, Nevrosé ou je ne sais trop quoi d'autre, c'est encore la faute du malade, et c'est à lui de se guérir, au cerveau de faire le nécessaire, on peut juste l'aider.

Les EIP ne sont pas malades, ils n'ont donc pas à être guéri...
La différence n'est pas une maladie, ils n'ont cas s'aligner sur les autres, se fondre dans la masse. Ils en sont plus capables qu'un trisomique. Et vu que leur principal problème vient de leur adaptation, on ne peut pas modifier 98% des gens pour 2%. Cependant les 2% le peuvent, et c'est à je pense eux de le faire..

<avis personnel>

Et si ils ne peuvent pas tant pis pour eux ?

Je ne considere pas les eip comme des malades, je voulais simplement dire qu'ils etaient dans le besoin au même titre que les malades, ce qui n'est pas tout à fait la même chose, c'etait une analogie, un parallèle, pas à prendre au premier degrès.

Si le probleme vient bien des malades quand tu le seras on devrais te laisser seul sans medecin et sans le moindre medicament (moi je trouve ça un peu injuste, car rien qu'en vivant tu as contribué à faire vivre la société), voila la situation où sont les eip actuellement, peut etre que tu gueriras, peut etre que non, mais comme tu le sais sans doute l'effet des medicaments n'est pas seulement, de raccourcir les periodes de convalences, ça permet aussi de sauver des vies, même des vies qu'il ne veulent pas être sauvé, donc on aide pas on force le corps à vivre plus longtemps, comme dans le cas des cancer, ça ne depend pas entierement de la volonté du malade, je veux dire par là que non on ne nous aides pas à guerir on nous guerit (psychologiquement on nous manipule pour nous forcer à vivre, pour les maladies mental), dans les cas rares, ou la volonté fait la difference entre la vie et la mort, c'est un manque de volonté à guerir qui est en cause, (l'abattement psychologique abat alors litteralement ), et non une volonté de survivre qui est naturel.

Ce n'est pas parcequ'une chose de mal t'arrive que la société devrait te lacher, elle doit plutôt t'aider, pour ce que tu lui as apporté, et (pour les mineurs ) pour ce que tu lui apporteras, si tu refuses l'aides tu aidera plus la societé qu'elle ne t'as aidé, à part si tu t'isoles totalement, mais tu perdras alors tout les avantages à vivre en société, la societé est une machine bien huilé qui permet la vie en communauté sans heurt, et en resolvant le plus de problemes, mais plus il y'aura de mondes plus notre type de societé deviendra inequitable, du fait du nombres croissant des minorités.

Il me semble que tu l'as rappellé à un autre bout du forum on vit en communauté, et ce n'est pas pour rien, en effet c'est beaucoup plus facile de survivre en s'aidant les uns les autres(d'ailleurs on n'en a pas forcement conscience, le besoin de la société creant du travail, on ne va pas s'interroger sur la cause premiere de ce travail), que de rester seul chacun dans notre coin, sinon il y' aurait des ravages à cause de la grippe, enfin tu peux toujours essayer,...

Et puis le fait que la maladie soit de la faute du malade c'est comme dire c'est de ta faute que tu es né, ça depend de facteurs externes bien plus complexe, si on te tousse dessus, ça sera en parti de la faute de l'autre, si ton corps reagit bien à une maladie et la repousse ou si il est totalement impuissant ça depend des genes de tes parents, donc de ceux de tes aieuls, après on peut dire que c'est la faute à tes parents de s'etre aimé si tu es maldade mais la encore il s'agit d'une situation bien particuliere qui peut etre provoqué par un ami, donc si tu es malade c'est de la faute de l'ami de tes parents, qui lui même à rencontrer tes parents, grace à un autre ami, et on peut continuer comme ça indefiniment, ce n'est qu'une minuscule mais indispensable, comme toutes les autres branches sont indispensables au fait que tu soit malade, tu pourrais rejeter la faute sur n'importe qui tu serais quasiment sûr d'avoir raison, c'est pour ça que je suis un fataliste convaincu, pour moi si on connaissait toutes les lois de l'univers à un seul instant, ainsi que tout les etats de l'univers, on pourrait sans probleme predire le futur de n'importe quel endroit, n'importe quel element, c'est pour ça que le pardon est essentiel, car personne n'est coupable de ce qu'il est, au niveau moleculaire, au niveau psychique, au niveau cellulaire et macroscopique, pour la simple raison, qu'il est prisonnier de ce qu'il doit etre, mais c'est un peu deprimant à savoir (que tout homme n'est qu'une marionette, ça fait mal), dire que je suis condamné à vous ecrire ça m'en enleve toute les joies, l'homme ne sera jamais libre du temps,...

Ca me fait penser que ces marionettes sont decidement bien arrogantes, (je me comprend dans les marionettes hein ?) inventer des pseudo libertés (pour etre totalement libre il faudrait ne pas etre determiné parcequ'on est, et ça me parait impossible dans cet univers), croire à plusieurs futurs, alors qu'elles ne comprennent même pas les lois de ce monde, le conseil de grand mere, vivez heureux, de toute façon vous y etes condamné Razz ( pour les autres eh bien je vous plains).

Alors pour les amteurs de physique quantique je sais qu'il existe des lois probabilistes et non deterministes, mais ce n'est pas parcequ'on a pas trouver de lois deterministe qu'elle n'existe pas, et il serait arrogant de croire que l'homme est capable de tout comprendre, pour moi l'univers n'est pas aleatoire.

Vous y croyez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmilla
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 1683
Age : 25
Citation : Admin oui, mais avant tout pour vous aider, Pas pour vous réprimender !!!
Jabber : carmilla_sechen@jabber.fr
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   27/08/06, 09:46 pm

alors tu parle de qui de koi ?
au début tu parle de nous (les eip) puis des malades, et enfin un mélange de génétique de social...

Bon a notre niveau on effectivement un peu comme des malades mais dont le médicament n'as pas encore été trouvé et ne pe être trouvé que par le malade (en locurence l'eip).

Mais ton sujet c'est pour parler de quoi ? j'ai pas tro compris .... Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carmilla-sechen.skyblog.com/
Soupir
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Masculin
Nombre de messages : 1165
Age : 28
Citation : La bouche pleine d’ombres et les yeux pleins de cris
Jabber : ventnoir@jabber.fr
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   27/08/06, 10:00 pm

Désolé je me suis emporté, j'aurais du faire des paragraphes bien organisé comme à l'ecole, enfin je suppose que maintenant on comprend pourquoi je suis aussi nul en redaction, disons que j'ai un style de redaction plutôt brouillon, comme je dis tout ce qui me passe par la tête,...

Enfin pour la plupart c'est juste du chipotage, j'ai fait un paragraphe parceque j'ai tilté sur le mot aide, par exemple, en fait c'etait pour repondre totalement au message precedent, et là je ne pense pas que j'ai oublié grand chose, mais bon,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmilla
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 1683
Age : 25
Citation : Admin oui, mais avant tout pour vous aider, Pas pour vous réprimender !!!
Jabber : carmilla_sechen@jabber.fr
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   27/08/06, 10:17 pm

Mais c'est un sujet à quel sujet ?

_________________
Ne faites pas attentions à mes post après 23h30. Ou considéré qu'ils sont écrit par quelqu'un de défoncé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carmilla-sechen.skyblog.com/
Soupir
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Masculin
Nombre de messages : 1165
Age : 28
Citation : La bouche pleine d’ombres et les yeux pleins de cris
Jabber : ventnoir@jabber.fr
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   27/08/06, 10:22 pm

On va dire que les deux sujets principaux sont dans le titre.

Tu peux le supprimer si tu le trouves trop confus ou n'importe quoi d'autre.

Edit : Arf tu as raison c'est vraiment trop confus, ça m'arrangerait que tu supprimes tout le fil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 25
Citation : La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   27/08/06, 10:55 pm

Je vais me permettre de répondre avant qu'il soit supprimé ou modifié quand même :)

Avant tout je tiens à signaler que tu n'arrivera pas à me convaincre de tes idées comme je n'arriverai pas à te convaincre de mes idées. On a chacun nos esprits, nos pensées, nos éducations et tout le reste qui nous sont propres.

Ensuite tu t'embrouille. Tu compare les EIP avec les malades.
Qu'est ce que les EIP ont à voir avec une grippe? Pas grand chose donc sur ce point la je vais faire comme si tu avais rien dit...
Je vais quand meme répondre sur le points psychique.
Imaginons : Je suis un malade psychique, on va dire schysophrène. Qu'est ce que je fais? J'en parle avec ma famille, mes amis avec mon épouse etc.. etc.. Mais ce par quoi ca va finir c'est le psy. Pourquoi? Parceque le psychiatre est le médecin de l'esprit, il ne faut pas l'oublier. Je vais donc aller voir le psy, mais en sachant qu'il est là pour me montrer le chemin, et que ca sera à moi de me guérir. Le monsieur qui m'écoute en séance de 30-60 minutes n'a pas dans le tiroir gauche de son bureau une baguette magique qui va me soigner si il me tape avec.
Mais pourquoi un malade mental ( c'est le terme ) va chez un psy? Parceque il ne sait pas ce qu'est sa maladie, en quoi elle consiste sur le plan mental, et ne sait pas comment elle peut le résoudre. Et ca le psy le sait.
Mais revenons sur les EIP. OK le problème ( puisque selon vous il y en a un ) est mental. Cependant vous savez ce qui pose problème ( votre façon de penser, de réagir différente des autres, qui provoque une inadaptation au milieu ), vous savez pourquoi il y a problème ( votre quotient intellectuel ), et vous savez comment vous pourriez le résoudre ( En vous integrant aux autres, en vous fondant dans la masse, en modifiant votre personnalité quand vous etes avec les autres ). Voila pourquoi je dit que l'effort est à faire du coté de l'EIP et pas du coté du gouvernement.
Je vais prendre mon cas personnel : Je suis de nature à fonctionner soit seul, soit en duo. Seulement la deuxième personne avec qui je veux bien me confier, me partager, c'est une personne en qui j'ai une confiance totale, qui me comprend, que je comprend etc... Inutile de vous dire que pour l'instant ca a été certaines ( 2 en fait ) de mes petites amies. Cependant je veux aller avec les autres, j'adore faire la fête discuter etc.. Pour cela, je me suis remis en question. Ca a duré 6 mois à temps complet. Mais en sortant de la, j'allais naturellement vers les autres, faisait ce que je faisais pas avant, me fondait dans la masse. Un exercice simple que j'adore c'est arriver vers un groupe de jeune que je connais pas du tout et lancer un "Salut tout le monde ca va bien?". On hésite toujours à le faire, de peur qu'on se moque en gros.
Je reviens vers le sujet : En faisant ce qu'on osait pas faire, en combattant sa personnalité j'ai réussi à m'adapter à n'importe quel milieu, à ne plus avoir aucun problème. En solitaire que j'étais, je suis passé à un jeune comme les autres. Seul.

De qui est la faute, on s'en fiche complètement. De qui doit venir la solution est important.
Il y a un gros problème chez les humains : Ils se demandent "Pourquoi il y a ce problème" au lieu de se demander "Comment résoudre ce problème". Ceux qui se demandent comment sont les hommes du futur.

Si on sait TOUT, alors on sait l'avenir? Personnellement j'ai la semaine dernière joué contre un joueur d'échec qui était meilleur que moi. Un moment à un coup évident "il a dit là il va faire ça" à quelqu'un d'autre qui nous regardait. En effet le coup était évident, et les autres ridicules. Cependant j'ai joué le coup ridicule, pour défier la logique. Lors des premiers coups, j'ai aussi organisé mes pions, ma défense de manière totalement hasardeuse, sur des coups de folie. Il a donc été incapable de comprendre ma stratégie, le pourquoi je faisais ca, ce que je ferais après. Pour revenir à ce que tu disais : Il connaissait les échecs, les coups que je devrais jouer le pourquoi je devrais le jouer, les avantages les inconvénients. Il connaissait tout.
Il a perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesfilsdesatan.com
Carmilla
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 1683
Age : 25
Citation : Admin oui, mais avant tout pour vous aider, Pas pour vous réprimender !!!
Jabber : carmilla_sechen@jabber.fr
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   27/08/06, 11:28 pm

si l'on savait tous? se serai d'un ennui !!!!
que ferions nous de nos journé? on ne pourais plus rien aprendre!!!!
rien à faire à aporté !!! quel ennui !!!!

_________________
Ne faites pas attentions à mes post après 23h30. Ou considéré qu'ils sont écrit par quelqu'un de défoncé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://carmilla-sechen.skyblog.com/
Myrddin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 25
Citation : La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   27/08/06, 11:43 pm

Carmilla a écrit:
si l'on savait tous? se serai d'un ennui !!!!
que ferions nous de nos journé? on ne pourais plus rien aprendre!!!!
rien à faire à aporté !!! quel ennui !!!!

De toute façon la connaissance ultime n'est pas songeable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesfilsdesatan.com
Soupir
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Masculin
Nombre de messages : 1165
Age : 28
Citation : La bouche pleine d’ombres et les yeux pleins de cris
Jabber : ventnoir@jabber.fr
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   28/08/06, 01:37 pm

Je pourrais très bien avoir une pensée qui me dit egoistement que d'avoir une telle conversation peut me permettre de me progresser moi et n'a donc pas le but exclusif de te convaincre, ce qui serait surestimer mes forces, vu la façon dont je m'exprime habituellement Razz(et si je parle bien on va dire il est evident que c'est pour compenser le fait que je m'exprime mal ).



Pour les malades je l'ai déjà dit c'est une analogie, je sais bien que les eip ne sont pas malades, et ils ont à voir avec ceux qui ont la grippe, eh bien le fait qu'ils soient dans le besoin sous le coup du sort c'est à dire qu'ils ont problemes, dont ils ne sont pas la cause premiere, et que l'etat peut les aider, ou ne pas les aider, dans le cas d'une grippe on s'en remet mais plus longuement que sans medicament, dans le cas d'une meningite on en meurt, c'est peut etre un peu tordu comme parallele (j'etais fatigué hier soir,... Ca se voit tout de suite d'ailleurs geek), mais je n'ai pas trouvé mieux et ça m'a paru pas trop mal sur le coup.

Pour les echecs, quand je dis tout c'est tout universelement (car le moindre parametre peut changer l'issu d'une partie d'echec), il a perdu parcequ'il ne connaissait pas ta psychologie, et tu sais même si on connaissait tout on serait bien incapable de changer quoi que se soit puisque tout est inevitable comme ta victoire, la connaissance absolu n'apporte rien de special, vu que tout est inevitable, tu pourrais dire que si à un moment tu n'avais pas su quelque chose, cela aurait changé beaucoup, mais tu etais condamné à savoir cette chose, car c'est la nature, on vit dans un programme, sans en avoir le moindre code d'accès, et selon moi on ne les trouvera jamais.

Ta volonté de changement est peut etre à l'origine de ton changement, mais rien ne dit quel en est la cause premiere, si tu as voulu changer, ta guerison est le resultat de nombreux parametres, pas seulement d'un seul, tout serait tellement plus simple.

Pour le reste je suis pressé, j'ai un train à prendre je repondrais plus tard.

Edit: Bon j'ai encore un tout petit peu de temps alors juste pour eclaircir si j'ai fait ce post c'est pour eviter les hors sujet un peu abusif je trouve alors pour le probleme des eip je prefererait en parler à un autre endroit parceque ce n'est pas vraiment le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 25
Citation : La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   28/08/06, 02:25 pm

Je réponds tout de même Démon
Tu dis que le point commun encotre quelqu'un atteint de grippe et un EIP c'est qu'ils sont dans le besoin... C'est exact, ils sont dans le besoin, comme toutes personnes existantes sur terre. Mais leur besoin n'est pas le même leur point commun est bien trop infime pour être à mon avis utilisé.

Et je ne suis pas du tout de ton avis, à mon avis on change tout ce que l'on veut. Pas forcément dans le sens voulu mais on peut changer tout ce que l'on veut.

Un seul paramètre peut en provoquer tellement d'autres...

Le post de réponse est très écourté, car je ne suis pas d'accord avec toi, cependant ton raisonnement n'est pas faux, il est juste différent, donc rien à redire...
Deux manières de penser différentes, mais pas fausses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesfilsdesatan.com
Soupir
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Masculin
Nombre de messages : 1165
Age : 28
Citation : La bouche pleine d’ombres et les yeux pleins de cris
Jabber : ventnoir@jabber.fr
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   28/08/06, 07:49 pm

Oui hein ? La realité de notre liberté parait très convaincante, d'ailleurs je deprime dès que je pense à ce sujet,enfin je me sens un peu perdu plutôt,...

Sinon la litterature n'est pas une science, c'est très subjectif, je trouve mon exemple adapté, tu le trouves abusif , eh bien j'en suis desolé, mais ça me parait parfaitement normal, et puis il est fait pour passer un message, pas pour discuter sur les malades, (j'aurais du me taire,...) dans le sens ou le malade s'en tirera avec plus de mal en etant seul, (pour la plupart des cas) et il y'a beaucoup plus de chance qu'il ne s'en tire pas, que s'il ne l'est pas, comme l'eip, pour moi, et on pourrait associer le degrès de maladie, à l'ecart avec la societé, ainsi qu'à la mentalité de l'eip, bon d'accord ça fait beaucoup à deviner derriere une simple phrase, mais je n'yai pas beaucoup preté attention,... Et puis si il fallait que j'explique tout les interpretations que l'on doit faire selon moi à chacune de mes phrases à chaque fois, ça me prendrait une infinité de temps (sisi, litteralement), enfin bref la litterature le français ou la parlotte (choissisez ! Very Happy) est faite pour creer en partie, enfin je devrais dire l'esprit humain qui a créer la langue française (toujours selon moi, mais très rapidemment, etant donné que je n'y avais jamais reflechi avant), les comparaisons sont faite pour ça, et puis à l'origine c'etait sensé simplifier la comprehension (et franchement là j'en doute), et là je suis sans doute fautif, et c'est dommage parceque ça a vraiment compliqué la chose,...

Euh sinon quand dis que tu penses que l'on peut changer tout ce que l'on veut, et donc que le futur serait libre, tu as des arguments derieres, ou c'est juste un sentiment ? Parceque ça me rassurerait que je me trompe (n'en faites pas une generalité Razz).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 25
Citation : La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   28/08/06, 09:49 pm

EN fait je ne vois pas ce qu'on ne pourrait pas changer hormis la mort
Donne un exemple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesfilsdesatan.com
Soupir
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Masculin
Nombre de messages : 1165
Age : 28
Citation : La bouche pleine d’ombres et les yeux pleins de cris
Jabber : ventnoir@jabber.fr
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   29/08/06, 12:07 am

Arf merci, ça me permet de m'etendre sur ce sujet.

Tout, tout le futur est determiné, car les lois de la physique sont deterministe, (à part en physique quantique, mais même dans le cas ou à très basse echelle l'univers est chaotique ça n'influence en rien le reste), aussi bien que l'on peut prouver qu'une pomme va s'ecraser à tel instant en prenant en compte tout les parametres, en sachant tout les emplacements de chaque particules de l'univers, et toutes les lois de mouvement qu'ils leurs sont associés, on peut determiner quelle seront les places de ces particules dans tout l'univers à l'instant suivant (je ne pense pas qu'on puisse le faire un jour,...On pourrait aussi retracer le futur sans difficultés,...), et ainsi aux instants futurs, et cela avec certitude , car les lois de l'univers ne permettent pas de choix, en gros le futur est déjà tracé,...

Après c'est purement physique, c'est à dire qu'on a toujours l'illusion d'etre libre de penser, car on pense que rien ne nous y contraint, alors que les parametres physiques de l'instant d'avant permettent de predire avec exactitude le signal electrique dans ton cerveau actuellement, et ainsi ce que tu penses actuellement, alors que tu croyais etre doué de choix, tu etais condamné à penser ce que tu penses actuellement par l'etat des choses precedent.

J'en suis quasiment certain, mais ça reste difficile à admettre,...

C'est pour ça que je dis que l'homme n'est qu'une marionnette, bon et si tu n'as pas compris, eh bien je n'ai qu'à m'en prendre à moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 25
Citation : La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   30/08/06, 08:18 pm

Après avoir lu ton post, je dirais je prendrais la prétention de dire que je t'ai compris.
Cependant, une pomme tombe. Paf les calculs machin machin on sait ou elle va tomber. Maintenant avant sa chute un humain tape dedans. On aura fait les calculs, on aura "prédit" qu'elle tomberait ici à telle vitesse, pourtant ca sera faux.
Bien sur après on peut refaire des calculs, mais un humain peut encore frapper dedans..

Je pense qu'on connait le futur à condition.
Si personne frappe alors machin
Si quelqu'un frappe à tel angle avec tel force alors machin...
Si quelqu'un la mange, alors machin...

Mais on ne connaitra pas le futur pour autant.

<avis personnel>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesfilsdesatan.com
Soupir
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Masculin
Nombre de messages : 1165
Age : 28
Citation : La bouche pleine d’ombres et les yeux pleins de cris
Jabber : ventnoir@jabber.fr
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   30/08/06, 08:35 pm

Non tu n'as pas tout compris, je voulais dire par là que la volonté humaine est aussi previsible que la chute de la pomme si on sait tout les parametres on pourra alors determiner que l'homme tapera dans la pomme ou la mangera, si tu considere la pomme comme l'univers, alors en effet si il existe des entités externe, qui puisse influencer la chute de la pomme, (metaphoriquement l'univers), alors on ne pourra pas le prevoir, car pour l'instant l'au dela l'univers est totalement inconnu ainsi que ses lois, mais rien ne dit qu'il existe un au delà, et quand bien même il existerai, si l'on connait les lois le dirigeant on sera capable de prevoir toute derive,(on pourrait continuer longtemps sur l'au dela l'univers de l'au de la l'univers, etc etc)...

Je trouve ça arrogant de croire que la volonté humaine n'est pas sujette aux lois de la physique, dans tout tes exemple l volonté umaine influencerai la direction de l'univers, mais comme je l'ai déjà dit la volonté humaine est previsible (par des lois physiques, pas uniquement dans le domaine psychologique geek), on commence déjà il me semble à en comprendre les mecanismes, donc l'homme est un marionette suspendu à ses fils, elle est peut etre consciente et en être, mais ça ne change en rien le fait qu'à sa naissance sa vie est déjà tracé dans l'univers.

C'est bon là ? Parceque j'ai l'impression de me repeter, à vrai dire que tu comprennes ou pas ne change pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 25
Citation : La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   30/08/06, 10:59 pm

Premièrement ! Tu ne peux pas avoir raison. En effet les messages que tu post sont en rouge alors que les miens sont en jaune. Rouge = Faux. Donc j'ai raison.
...
...
Pour revenir sur le vif du sujet.
Et je ne vois pas par quelle loi physique la volonté humaine est elle limité. Qu'on s'entende bien je parle de la volonté de faire, et pas de l'action en elle-même. Donne moi des exemple parceque je vois vraiment pas.
A vrai dire, sans vouloir t'offenser, j'ai parfois l'impression que tu mélange un peu la physique et philosophie avec la métaphysique. Mais ce n'est que mon impression.

La volonté humaine est prévisible, c'est certain. On commence à en connaitre les mécanismes, de là est né la manipulation il me semble. Cependant ce qui est prévu, n'est pas forcément réalisé.
Imagine tu joue une décision au dé. Tu aura beau connaitre ma volonté, ca ne te servira à rien. Le dé si il n'est pas truqué a autant de chance de retomber sur un coté que sur un autre. Donc connaitre les lois physique sur ce dé et sur ce qui l'entoure ne sert à rien. Le seul moyen en fait, c'est de connaitre avec quelle force le dé a été lancé, quelle direction etc... Cette connaissance n'est pas songeable, puisque connaitre cette décision revient à connaitre le futur. C'est à la limite du paradoxe lol.
Et ces caractéristiques ne pouvait pas être connues à la naissance puisque le seul moyen serait de connaitre en gros ( on est à la limite la... ) au moment de lancer le dé comment sera sa personnalité, son humeur etc... à ce moment la.
Chose impossible puisque à la naissance, la personnalité n'est pas formé, et elle change chaque seconde de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesfilsdesatan.com
Soupir
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Masculin
Nombre de messages : 1165
Age : 28
Citation : La bouche pleine d’ombres et les yeux pleins de cris
Jabber : ventnoir@jabber.fr
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   30/08/06, 11:28 pm

Oui evidemment que la connaissance absolu n'est pas songeable, je n'ai jamais dit ça, j'etais dans les "si on savait tout alors,..."(et pour me repeter si on savait tout sur un seul instant de notre univers on pourrait tout prevoir), je ne m'interresse pas au fait de tout pouvoir prevoir, je m'en contrefiche totalement,(ça nous ferait une belle jambe tiens,...) non je parle du fait que tout soit déjà tracé, qu'il n' y ai pas reelement place à la volonté humaine, etant donné qu'elle est contrainte, donc les choix sont illusoires,

Et pour reprendre ton exemple en effet si on ne prend en compte, que la configuration du cerveau à la naissance les futurs humeurs te seront imprevisible, car les données seront incomplete des facteurs exterieurs intervenant, mais quand je dis savoir tout c'est tout (et c'est une hypothese aussi) ainsi tu sauras tout sur les facteurs exterieurs intervenant, et tu pourra prevoir sans te tromper l'evolution de la personnalité d'un individu, par contre la force de la lancé du dé dépend aussi d'autres parametres, le vent, la gravité,...

En fait j'ai du mal m'expliquer sur les raisons de tout ça en gros je pose la question est ce que la volonté humaine est reelement illusoire, on a beau être on ne choisit pas, l'homme n'influence donc pas la nature, c'est la nature qui le maitrise ?

Je me doute bien qu'avec nos maigres capacités actuelles et sans doute aussi futur, on ne pourrait pas ne serait ce qu' inventorier assez de parametres pour qu'une predictions sur la personnalité future du bébé, soit exact, et ça m'etonnerait que ça arrive dans les 5 prochains milliard d'années.

Et quand je parle de predictions je parle de predicitons sûr à 100%.

J'ajouterai que cette discution n'a pas vraiment d'utilité etant donné qu'on est tout les deux d'accord (et ça m'etonnerait que beaucoup la lisent,...) je demandais juste un avis sur la question que j'ai reposé, mais je m'exprime mal je sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 25
Citation : La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   31/08/06, 12:34 am

Dans la connaissance absolue il y a la connaissance du futur. La question ne se pose pas dans ce cas la.
Pour l'avenir tracé, à partir du moment ou on connait le futur, on ne peut pas faire autrement que le futur. Cependant tu l'a dit : La connaissance absolue n'est pas songeable. Donc? Chemin tracé ou non la réponse ne peut etre résolue


Tu ne m'a donné d'exemple ou la volonté humaine pourrait ne pas etre libre, mais plié partiellement à la physique...

L'autre sujet est clos je pense
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesfilsdesatan.com
Soupir
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Masculin
Nombre de messages : 1165
Age : 28
Citation : La bouche pleine d’ombres et les yeux pleins de cris
Jabber : ventnoir@jabber.fr
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   31/08/06, 01:13 pm

Arf certes j'ai employé de maniere un peu abusive le mot "absolu", j'entendais par là tout mais seulement sur un instant, comme tu t'en doutes bien j'imagines,...

Donc tu repondrais "peut etre" à la question ?

Pour l'exemple il ne servirait pas à grand chose, la volonté humaine resulte de parametres physique, ou chimique, elle en est donc totalement dependante,...

Sinon on ne pourra certainement, jamais le verifier, mais rien nous l'empeche de le prouver, ce que l'on fait tout le temps dans le domaines des previsions,(enfin là on ne fait que prevoir, car il manque des parametres)...

Mais comme je ne demandais qu'un avis depuis le depart je suppose en effet que le debat est clos, pour le reste aussi. geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 25
Citation : La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   31/08/06, 03:32 pm

Je répondrai qu'on ne peut pas savoir sur l'instant, juste faire des suppositions.

Cependant je ne vois vraiment pas en quoi la volonté humaine est plié aux paramètres physique. ( Je suis un adepte de la pensée où chacun trace son chemin :) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesfilsdesatan.com
Soupir
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Masculin
Nombre de messages : 1165
Age : 28
Citation : La bouche pleine d’ombres et les yeux pleins de cris
Jabber : ventnoir@jabber.fr
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   31/08/06, 09:46 pm

Oui donc peut etre.

Pour le reste ce n'est en effet qu'une supposition qui me parait assez logique etant plutôt materialiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 25
Citation : La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   31/08/06, 11:43 pm

Peut etre que oui, peut etre que non en effet.
Et il est vrais que pour moi la seule chose qui peut bloquer la pensée humaine, ce sont des choses telles que les préjugés, la morale etc... qui nous empeche d'aller jusqu'au bout. Cependant j'ai en ce moment la volonté de tuer quelqu'un, d'aller sur l'espace à pied, de voler, de me suicider etc... j'ai la volonté de ce que je veux, et je peux vouloir tout, rien ne m'en empechera

<avis personnel>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesfilsdesatan.com
Soupir
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Masculin
Nombre de messages : 1165
Age : 28
Citation : La bouche pleine d’ombres et les yeux pleins de cris
Jabber : ventnoir@jabber.fr
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   01/09/06, 12:17 am

Ou alors ce n'est qu'une illusion,... geek

Sinon c'est les inconvenients de la vie en societé, mais ne cela vaut il pas mieux qu'un etre instinctif, aucune idée,...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrddin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 223
Age : 25
Citation : La connaissance s'acquiert par l'expérience, tout le reste n'est que de l'information.
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   01/09/06, 12:20 am

C'est un choix de vie différent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lesfilsdesatan.com
Cèl
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3001
Age : 37
Citation : "On sait très bien c'qui s'passe ailleurs mais on ose se plaindre."
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   11/01/08, 02:02 am

... J'avais pas vu ce topic tiens Very Happy Eh ben… on s'amuse bien :p (ça date mais bon. fallait qu'j'le dise)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?   Aujourd'hui à 05:23 am

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme et la societé. Prisonnier du temps ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'affaire de Fontenay-Trésigny
» le jeune homme, la mort et le temps
» Salomon; l'homme plus sage que Jésus ??? wo
» La Fin des temps
» La fin des temps et du monde selon Anne Katerine Emmerich.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Eip :: Basse Cour des Passionnés :: Littérature, philo, livres, bd. :: Philo-
Sauter vers: