Forum Eip


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la fête, un plaisir ou un danger ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ardak
S'intéresse
S'intéresse


Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 25
Citation : Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterit au milieu des étoiles...
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   27/02/08, 08:38 pm

Bof,pour ma part je fait plus ou moins regulierement des fêtes avec alcool&co depuis 14-15 ans et je trouve que l'alcool et tout ce qui est joint apporte une autre dimension aux fêtes.Ce n'est pas forcement mieux que sans alcool,c'est juste different. Personnellement je prefere avec,mais enfin cela depend aussi des circonstances.
Concernant le fait que cela se developpe de plus en plus tot,la faute est en partie au divers moyens de communication qui permettent un accés plus facile aux sujets tabous;ainsi,on a envie plus vite de s'y essayer,et, dans un contexte plus large,on nous force a devenir mature mature plus tot car on est tres vite confronté a des situations d'adultes.Fumer,boire etc devient un moyen d'affirmer son apprtenance au "monde des grands" qui est a notre epoque connut trop jeune par les nouvelles generations,et celles ci n'ont ainsi souvent pas la maturité pour assimiler et interpreter correctement ce qu'on leur transmet.
Je developperai peut être plus avant sur le sujet si le debat est relancé,mais bon pas envie pour l'instant^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeremie
Apprenti
Apprenti


Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 21
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   27/02/08, 11:03 pm

Trés profondes tes paroles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colhos
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 48
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 12:22 am

Azzia a écrit:
...
Ah on vit pas tous dans le monde ? T'as jamais vu les gosses de ton école primaire fumer dans la cour de récré en cachette, jamais vu les gamins en 6ème fumer des pétards ?
Et puis, les eptits frères & soeurs des autres (ou les tiens) complètement bourrés ?

Ce sont des attitudes qui, malheureusement, se généralisent.

Qu'est ce que tu veux dire par "on vit pas tous dans le monde ?" confused

et bien non, je n'ai jamais vu ce que tu décris là Suspect !

Ce sont des attitudes contre lesquelles il faut justement se battre pour qu'elles ne se généralisent pas !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeremie
Apprenti
Apprenti


Masculin
Nombre de messages : 26
Age : 21
Date d'inscription : 03/02/2008

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 12:48 am

je pense que deja un des facteurs sa peut etre la situation social(on ne trouvera pas les meme chose a neuilly que dans les cité). On pourrait comparer ca a la chaine de l'alimentation un truc disparrait tous se casse la gueule ; donc pour moi s'est une accumulattion de petite chose qui mene a l'alcool.

Mais maintenat la plupart des jeunes sont inconsient des mefait de l'alcool et de la cigarette.Et puis,on ne peu plus le cacher , il y a la connerie des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 24
Citation : Il faut deux ans pour apprendre a parler, mais il faut toute une vie pour apprendre a se taire.
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 12:53 am

Je suis désolé de t'avoir un peu bousculé Azzia.

1erement, a 13 ans je m'atendais pas a ce que tu sois en 2nde, des fetards en seconde j'en connais beaucoup. Je pensais que tu étais (si mes calculs sont justes) en 4eme et oui ca me fait drole de savoir qu'en 4eme y a déja des fetes avec alcool.

Et je t'avoue que savoir que y a déja des mioches qui fument des pétards et des clopes en primaires ou 6eme me fait tout drole.

Je sais que j'ai que 15 ans, mais ca m'empeche pas d'etre choqué par le fait que certaines personnes trouvent normale de trouver ces pratiques chez des personnes si jeunes. Je t'avoue qu'arrivé en seconde j'ai été surpris de voir déja autant de pétards circuler, maintenant j'y suis habitué mais apparemment c'est descendu encore plus bas.
Je dirais aussi que meme en 1ere les fetes avec alcools n'auraient pas du arriver. La derniere fete ou je suis allé, y a eu un mec quasiment dans le comas et 3 complétement déchirés qui avait du mal a tenir debout, tu trouve ca normal chez des personnes de 16 ans ?
Je dis pas que l'alcool est mal, j'aime moi meme quelques boissons alcoolisées, mais y a un phénomene de "COOL je suis bourré" ou bien "COOL je suis drogué" qui se généralise et qui ateind des enfants de plus en plus jeunes.

Et sinon, Jeremie a raison en partie, en vie surement pas dans le meme type de quartier ca influ peut etre les choses, mais c'est pas pour autant qu'il faut trouver ca "normal" sous pretexte que c'est une zone défavorisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardak
S'intéresse
S'intéresse


Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 25
Citation : Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterit au milieu des étoiles...
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 01:09 am

Citation :
je pense que deja un des facteurs sa peut etre la situation sociale
Eh bien detrompe toi,les jeunes font la fête de la maniere du point de vue alcool et compagnie a neuilly et dans les cités^^(seule difference:a neuilly ils preferent la coke au shit)

Citation :
et bien non, je n'ai jamais vu ce que tu décris là
Et pourtant,c'est une réalité.

Pour ma part,la clope me sert plutot à pallier a ma consommation de cannabis (que j'ai quasiment stoppée) qui fut il y a peu bien trop importante pour me permettre de vivre ma vie comme je l'entendais.Il ne faut pas croire que tout ça n'est que du "je fume pour me la peter",même si c'est tres repandu.parfois,l'usage de la cigarette peut être auto-therapeutique,et encore une fois je parle en connaissance de cause.

Citation :
Ce sont des attitudes contre lesquelles il faut justement se battre pour qu'elles ne se généralisent pas !!
Bien sur qu'il faut lutter,cependant je ne suis pas convaincu de l'utilité de la chose a long terme.Les drogues et l'alcool sont de plus en plus banalisés dans notre société,et l'on y peut pas grand chose,il s'agit simplement de l'evolution des mentalités.De plus,concernant le joint,je ne suis pas sur que tout ce que vous savez sur le sujet puissent être prit en compte dans la réalité.L'etat applique a propos des drogues douces une politique de desinformation bien plus nocive a mon sens qu'une réelle explication du phenomene,qu'il devrait normalement appliquer et qui serait a mon avis bien plus utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 24
Citation : Il faut deux ans pour apprendre a parler, mais il faut toute une vie pour apprendre a se taire.
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 01:27 am

Tu dis que tu fume la clope pour arreter le canabis, je te connais pas et je sais pas si t'as des raisons personelles qui t'ont poussée a te shooter, mais en général, les motivations pour commencer le canabis sont les memes que celles de la clopes, pas pour se la péter, mais pour ressembler a ses potes.
J'avais un ami qui commencait a fréquenter des drogués, il en est lui meme devenu un, mais au début c'était suportable, et quand je l'accompagnais et que tu voyais tout le monde fumer et ils te disaient : "t'en veux ? ah non ? ah ouais t'as raison c'est mal..."
"ah ouais t'as raison faut pas" est pile poil le genre de réflexions que je supporte pas surtout venant de la part de ca. Ils t'excluent, et peuvent meme venir a te définir comme un "coincé". Je pense que pas mal de personnes peuvent succomber a la tentation d'entrer dans leurs groupes. L'information circule Ardak, t'as pleins d'émissions qui parlent des morts a cause de l'alcool, je suis sur que dans ton entourage y a au moins 1 personne qui est morte à cause de la cloppe, les dangers sont connus, mais l'alcool et la drogue arrivent chez des personnes tellement jeunes qu'elles arrivent pas à les comprendre. En général ca commence : "ouais, c'est juste pour la soirée"; apres "ouais ca va c'est juste 2 par semaines, j'arrete quand je veux" et tout ca jusqu'a que le mec se file 1 ou 2 paquets par jours en plus d'etre défoncé en permanence. J'ai jamais testé les effets du canabis sur moi, mais je peux t'assurer que je connais leurs effets, j'avais beaucoup d'amis qui n'en sont plus à cause d'eux.

(pour revenir au sujet) Si ca se trouve je suis vraiment coincé, mais je pense au final qu'une personne qui sait pas s'amuser ou être à l'aise sans etre défoncée ou bourrée est encore plus coincée que moi.


Dernière édition par Corwin le 28/02/08, 01:37 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colhos
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 48
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 01:29 am

Ardak a écrit:

Pour ma part,la clope me sert plutot à pallier a ma consommation de cannabis (que j'ai quasiment stoppée) qui fut il y a peu bien trop importante pour me permettre de vivre ma vie comme je l'entendais....

Je comprends et je te félicite de faire preuve de volonté car les effet du cannabis à long terme je les connais. J'ai presque 40 ans et j'avais au lycée des amis grands consommateurs, et bien de voir leur parcours et ce qu'il sont devenus aujourd'hui m'incite à me battre pour que les jeunes comme vous ne "tombent" pas dans cette dépendance. Crying or Very sad

Ardak a écrit:
Bien sur qu'il faut lutter,cependant je ne suis pas convaincu de l'utilité de la chose a long terme.Les drogues et l'alcool sont de plus en plus banalisés dans notre société,et l'on y peut pas grand chose,il s'agit simplement de l'evolution des mentalités.
Bien sûr que si il faut se battre Twisted Evil surtout quand je lis ce que tu viens d'écrire !! il n'y a aucune banalisation acceptable ! ce n'est pas une "évolution de mentalité" mais sans doute une lâcheté collective ...

Ardak a écrit:
De plus,concernant le joint,je ne suis pas sur que tout ce que vous savez sur le sujet puissent être prit en compte dans la réalité.L'etat applique a propos des drogues douces une politique de desinformation bien plus nocive a mon sens qu'une réelle explication du phenomene,qu'il devrait normalement appliquer et qui serait a mon avis bien plus utile.

Là ça mérite un développement ... confused Suspect


Corwin a écrit:
... et quand je l'accompagnais et que tu voyais tout le monde fumer et ils te disaient : "t'en veux ? ah non ? ah ouais t'as raison c'est mal..."
"ah ouais t'as raison faut pas" est pile poil le genre de réflexions que je supporte pas surtout venant de la part de ca. Ils t'excluent, et peuvent meme venir a te définir comme un "coincé". Je pense que pas mal de personnes peuvent succomber a la tentation d'entrer dans leurs groupes.

Tu es bien mature pour ton âge, c'est remarquable !
C'est tout à fait ce qui se passe. Moi à 18 ans j'ai fumé mes premiers pétards pour cette même raison : pour ne pas paraitre coincée ... mais l'attitude collective de ces "fumeurs" m'a très vite insupportée et j'ai vite arreté. Mais il faut une certaine volonté ... aujourd'hui ça doit être encore plus dur car le phénomène est encore plus généralisé pale


Dernière édition par Cèl le 28/02/08, 01:49 am, édité 1 fois (Raison : Attention, deux messages à la suite. Editez ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardak
S'intéresse
S'intéresse


Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 25
Citation : Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterit au milieu des étoiles...
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 01:52 am

Citation :
Tu dis que tu fume la clope pour arreter le
canabis, je te connais pas et je sais pas si t'as des raisons
personelles qui t'ont poussée a te shooter, mais en général, les
motivations pour commencer le canabis sont les memes que celles de la
clopes, pas pour se la péter, mais pour ressembler a ses potes.
Au depart,ce fut surement cela.cependant ma consommation s'est vite transformé en un moyen d'oublier la réalité,de "me soigner " en quelque sorte.C'est justement parcequ'elle est devenue malsaine a ce niveau la que j'a decidé de la restreindre.
Citation :
Bien sûr que si il faut se battre Twisted Evil
surtout quand je lis ce que tu viens d'écrire !! il n'y a aucune
banalisation acceptable ! ce n'est pas une "évolution de mentalité"
mais sans doute une lâcheté collective ...
Le cannabis procure un sentiment intense,que l'homme recherche;et il a toujours été sujet a cela.Rien que le fait de bien manger,de regarder la télé,de boire...On peut trouver dans tout cela une quête d'intensité destinée à donner un regain d'importance à sa vie.L'abus est pour toutes ces occupations apparement anodines nocif,et il en va de même pour la fumette;Simplement,la fumette n'est pas ancrée dans les moeurs,ce qui rend l'addiction plus difficile à accepter,cependant je reste persuadé que cela viendra un jour ou l'autre.

La consommation de cannabis se résume ainsi à un choix de vie,de même que le fait de pratiquer intensément un sport,d'avoir beaucoup d'enfants,de conduire un tout terrain,avec des conséquences sur la vie en société sur la personne concernée plus ou moins mauvaises.Cependant,je ne me berce pas d'illusion:il est bien plus facile de tomber dans l'excés avec le joint,mais voila l'homme est fou;il est voué a une quete perpetuelle de ses propres limites,et même si il ne traduit pas cette volonté a travers le shit,il la trouvera ailleurs(tout depend aussi bien sur de la personnalité des individus concernés).

Du point de vue de la politique de l'etat,son erreur est justement de diaboliser ladite substance;car les jeunes ne prennent ainsi pas en considerations ces avertissements,qui sont presentés de maniere excessive.Et il en est reduit a "tester" lui même pour se rendre compte,et a se referer plutot aux autres consommateurs,qui percoivent mieux les effet du cannabis que tout ces ministres n'en possedant qu'une connaissance theorique.Et une fois que le processus est enclenché,il est souvent trop tard.
Citation :
"ah ouais t'as raison faut pas" est pile poil
le genre de réflexions que je supporte pas surtout venant de la part de
ca. Ils t'excluent, et peuvent meme venir a te définir comme un
"coincé". Je pense que pas mal de personnes peuvent succomber a la
tentation d'entrer dans leurs groupes.
Je deplore moi aussi cet etat de fait,mais malheuresement on y peut pas grand chose.Les individus formants ce genre de groupes ont souvent des choses a se prouver par rapport a eux même,et combattent ce mal être en se demarquant des autres,en se definissant eux même comme "plus adultes",encore une fois,sans comprendre réellement ce que cela signifie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colhos
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 48
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 02:07 am

Ardak a écrit:

... Simplement,la fumette n'est pas ancrée dans les moeurs,ce qui rend l'addiction plus difficile à accepter,cependant je reste persuadé que cela viendra un jour ou l'autre.

La consommation de cannabis se résume ainsi à un choix de vie,de même que le fait de pratiquer intensément un sport,d'avoir beaucoup d'enfants,de conduire un tout terrain,avec des conséquences sur la vie en société sur la personne concernée plus ou moins mauvaises.

Oula ! Evil or Very Mad ... le cannabis n'est pas un choix de vie !! et n'a rien à voit avec la pratique intense d'un sport ou le fait d'avoir beaucoup d'enfants !!

Petit rappel :

Les
effets immédiats d’une consommation isolée



Le
cannabis a des effets, réversibles, sur le psychisme pendant
2 à 10 heures, une durée qui est fonction de la sensibilité
de chacun et de la dose consommée. Il est à l’origine d’une
ivresse cannabique, caractérisée par une somnolence, une euphorie
et une sensation de bien-être. Cet état s’accompagne d’une
incapacité à remplir des tâches complexes, de troubles de la
mémoire immédiate…


Puis
pour une consommation plus forte, apparaissent des difficultés
de langage et de la coordination motrice, parfois des attaques
de panique ou des angoisses de dépersonnalisation, voire, exceptionnellement,
une psychose cannabique avec des bouffées délirantes. Aucun
cas de décès consécutif à la prise isolée de cannabis n'a jamais
été rapporté.



Les
effets d’une consommation répétée et régulière



Un
phénomène de tolérance est observé, ce qui signifie que les
consommateurs ont besoin de fumer de plus gros joints pour obtenir
l’effet recherché. Et le risque de dépendance au cannabis
est élevé, un peu plus de 30 %, dans la tranche d’âge
des 15-24 ans qui fument du tabac.


La
mémoire à court terme est altérée pour des consommations intensives,
toujours de façon réversible. Par ailleurs, le cannabis en lui-même
n’est pas cancérigène. Par contre, les goudrons présents
dans la fumée d’une cigarette de cannabis y sont en plus
grande quantité que dans le tabac et leur concentration en produits
cancérigènes est aussi plus élevée. Le cannabis, par l’un
de ses principaux cannabinoïdes, serait un facteur de risque
pour la survenue de cancers bronchiques et des voies aéro-digestives
supérieures (bouche, pharynx, oesophage et larynx).




Dr
Brigitte Blond


*
Institut national de la Santé et de la Recherche médicale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardak
S'intéresse
S'intéresse


Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 25
Citation : Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterit au milieu des étoiles...
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 02:26 am

Désolé si je vais me montrer intolerant,mais les copier coller de ce type m'insupportent au plus au point.Ils ne sont basés que sur l'interpretation scientifique d'un phenomene qui au final est synonyme d'autre chose,qui ne peut correctement se definir qu'apres une certaine experience de la chose.Si tu rentre sur ce terrain,je peut aussi te parler de tout ce qui scientifiquement PEUT etre nocif a notre organisme,et que l'on trouve de partout.

De telles remarques ne font en aucun cas avancer la discussion,la rabaissant au statut d'echange de données purements theoriques sans raisonnement construit derriere.Deja,concernant l'accoutumance et la dependance,je peut te dire qu'il y est tres difficile d'etre réellement dependant au cannabis et que l'accoutumance n'apparait que lorsqu'a lieu une consommation réellement excessive.Bien sur,tu pourra toujours trouver des exemples plus ou moins extremes,mais l'on peut trouver de tels exemples pour beaucoup de choses.
Citation :
Oula ! Evil or Very Mad
... le cannabis n'est pas un choix de vie !! et n'a rien à voit avec la
pratique intense d'un sport ou le fait d'avoir beaucoup d'enfants !!
Ah?Et si une des parents font 6 enfants,que ceux ci par leur nombre trop élevés sont finalement delaissés et ratent leurs vies,developpent des caracteres depressifs,sont en souffrance ou en manque affectif,cela ne sera pas nocif?Si un sportif de haut niveau en vient a multiplier les fractures et a finalement se bousiller pour sa passion,ça n'est pas une forme d'exces entrainant un declin physique ou mental?
Non,vraiment les exemples sont trop nombreux,mais apparement tu te borne a suivre ton point de vue qui n'est même pas basé sur une experience personelle.Bien sur que le cannabis est nocif,je ne suis pas pour sa legalisation pure,plutot pour une legalisation controlée(qui seraient malheuresement tres difficile a mettre en place);mais il est pueril de se limiter aux prejugés de bases du bon citoyen français concernant un sujet que l'on connait mal.De plus,la ou je trouve l'etat hypocrite,c'est concernant le probleme de l'alcool,qui est plus dangereux que la mari janne et qui reste en vente simplement a cause de lobbys brassants de trop grosses sommes d'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 24
Citation : Il faut deux ans pour apprendre a parler, mais il faut toute une vie pour apprendre a se taire.
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 09:38 am

Sur le point de vue du copier collé, je suis d'accord avec Ardak, c'est pas comme ca qu'on informeras les gens. On doit s'adresser a des jeunes de 13 à 25ans (en moyenne) et c'est pas en sortant un language scientifique que tu te feras comprendre. Je penses que les témoignages, ou des récits concernant la vie de personnes s'étant droguées marquent beaucoup plus les esprits, meme si ca stoppera jamais totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colhos
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 48
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 12:12 pm

Bon d'accord le "copier-coller" ce n'est peut-être pas le meilleure méthode pour vous faire comprendre les choses, mais j'étais très en colère par ce que je venais de lire et je voulais remettre les choses à leur place.

Je veux bien comprendre que la discussion est beucoup plus interessante en parlant de témoignages mais il faut partir du fait que le cannabis EST UNE DROGUE. Je ne parle pas du fait que scientifiquement ça peut-être nocif, C'EST NOCIF ! Il faut que le consommateur le sache et ne se cache pas derrière des arguments déjà utilisés par les générations au-dessus de la mienne. Aujourd'hui il n'y a plus de débat à avoir là dessus, du genre "l'alcool c'est plus nocif que le pétard ...". On n'est pas là pour comparer lequel fait le plus de dégats.
Il y a sur ce forum des jeunes, on ne peut pas écrire "que le cannabis est un choix de vie", il faut au contraire protéger au maximum les plus jeunes. Vous êtes intelligents alors comprenez au moins cela ...


Ardak a écrit:

...Deja,concernant l'accoutumance et la dependance,je peut te dire qu'il y est tres difficile d'etre réellement dependant au cannabis et que l'accoutumance n'apparait que lorsqu'a lieu une consommation réellement excessive.Bien sur,tu pourra toujours trouver des exemples plus ou moins extremes,mais l'on peut trouver de tels exemples pour beaucoup de choses.
...

L'accoutumance est bien réelle il ne faut pas là non plus se cacher derrière des arguments "y'en a qui , mais pas moi !". Certe cette accoutumance est souvent bien plus psychologique que physique mais elle est réelle.
Oui des exemples j'en ai pas mal. Même des très proche de moi : les trois frères de mon mari et deux de mes meilleurs amis Tous des profils très différents mais qui tenaient le même discours que toi au même âge. Ils ont la 40ène aujourd'hui. J'ai vu leur parcours et le cannabis a fait beaucoup de dégats ... je farais tout ce que je peux pour que les plus jeunes ne suivent pas leurs traces ... No


Dernière édition par Cèl le 28/02/08, 03:59 pm, édité 1 fois (Raison : Attention, deux messages à la suite. Editez ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardak
S'intéresse
S'intéresse


Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 25
Citation : Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterit au milieu des étoiles...
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 12:58 pm

dommage que je n'ai pas le temps de te repondre correctement,je vais partir bosser d'ici 2 minutes,enfin au moins apres ce que tu vient de dire je comprend un peu mieux pourquoi tu est si intolérente;)
j'editerais probablement ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 24
Citation : Il faut deux ans pour apprendre a parler, mais il faut toute une vie pour apprendre a se taire.
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 02:09 pm

On pourrait presque dire, que comme le canabis ou le shit n'entraine pas une forte dépendance comme autre chose, les gens se privent encore moins et finissent quand meme par devenir accro. Et puis de toute facon, dans leurs pétards il mettent tout le temps du tabac a moins d'etre vraiment friqué et donc meme en commencant par des pétards, tu finiras presque toujours à la cloppe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
athena
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 43
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 03:17 pm

Oui hum, je me demande si on ne devrait pas plus travailler sur les circonstances qui nous amènent à prendre de la drogue... La réflexion doit se faire en amont, et je ne pense pas que dire c'est nocif suffise...

Je fume (des cloppes), enfin des roulées, le reste et trop cher, et je croise le doigts pour que mes enfants ne fument pas ! Cependant, il faut être réaliste aussi, quel gamin de 12 s'inquiète de l'accoutumance, des conséquences à long terme ?

Je n'ai pas de réponse mais en ce qui me concerne je ne peux que dire qu'il ne faut pas commencer...lol, mais mes parents me l'ont dit aussi !!!

Quels manques comble-t-on lorsque l'on fume ? vouloir faire comme les grands ? s'intégrer à un groupe ? c'est inhérent à la condition d'ado non ? alors quelles solutions envisager ?...

Je crois qu'en tant que parents, l'idéal serait de faire que nos enfants aient une bonne estime d'eux même, et que leur autonomie, leur maturité leur permette de dire non...

Et puis ensuite je reste convaincu qu'il faut aussi faire de la prévention, mais comme tout ce qui vient des adultes, à cet âge, est ce que ce sera entendu ?

Je ne suis pas pour la légalisation, et je pense que c'est du rôle des adultes de donner les limites... Mais la compréhension reste de mise...

ahlala pas le temps de développer comme je le voudrai, faut que je retourne bosser...Je reviendrai plus tard... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colhos
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 48
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 04:49 pm

Bien sûr, Corwin, athena, vos propos sont bien plus modérés que les miens et vous avez raison, mais je me suis emportée car Ardak a écrit des choses qui m'ont fair sortir de mes gonds ...

Bien sûr que dire que c'est nocif ne suffit pas, mais il faut le dire quand même.

Moi aussi on m'a dit que fumer c'était mal mais j'ai fumé en cachette mes premières cigarettes j'étais en 3ème, pour braver les interdits. Je fume encore aujourd'hui mais je me restreints beaucoup. Mais je reste dépendante, je n'arrive pas à arrêter complètement. Ma mère vient de mourir d'un cancer de l'eusophage dû au tabac, ça calme ... pale

Bien sûr que s'il y a tant de jeunes qui fument cigarettes et autres, qui boivent de l'alcool en grande quantité, c'est qu'ils vont mal ...

Mais pour ceux qui sont ici sur le forum, je suis peut-être maladroite, intolérante comme dit Adrak (intolérante aux drogues oui, mais pas tant que ça envers les gens, enfin je l'espère ...), mais je voudrais leur faire comprendre que ces dérives ne sont pas normales et qu'il faut plutôt essayer de comprendre pourquoi on en arrive là, comme dit athena.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cèl
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3001
Age : 37
Citation : "On sait très bien c'qui s'passe ailleurs mais on ose se plaindre."
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 05:03 pm

Mh bon ben moi je suis d'accord avec un peu tout le monde. Les copier/coller du même genre que celui de Colhos m'intéressent, c'est de l'information, c'est plutôt compréhensible et ça pourrait sans doute intéresser d'autres jeunes. Je pense que souvent on a la flemme de chercher, ou on n'y pense pas, ou bien on se contente d'écouter les copains qui disent qu'il n'y a aucun risque; Hop, tu l'as sous les yeux sans avoir rien demandé, magique Grin Par contre, les fumeurs concernés, n'apprécieront peut-être pas que des types qui ont l'air de n'avoir jamais touché au shit ("qu'est ce qu'ils en savent"), ou qui cachent leur ancienne conso tout en faisant la morale leur impose ça ("voila le bien, voila le mal"). Les témoignages touchent beaucoup plus, car ils sont humains et différents selon les personnes, on peut s'y reconnaître. Par contre, où peut-on les trouver ? Sur des sites anti-tabac ? Encore faut-il vouloir se renseigner là-dessus. Je suis d'accord avec Colhos sur un autre point, ce n'est pas parce qu'il y a pire que c'est mieux, vous m'suivez ? Laughing "Je touche pas à la coke mais j'ai tellement abusé du mcDo que je ressemble plus à rien :o ". Je pense que si j'ai réussi à tenir jusqu'à mes 18 ans sans allumer une clope, c'est parce que je n'étais pas en contact avec des gens qui fument. L'autre raison, c'est que je me rebelle contre mon père Laughing d'après lui, nous serons fumeurs mon frère et moi, d'ici l'âge adulte (car parents et grand-parents fumeurs), laisser encore une de ses prévisions se réaliser ? Je ne lui laisserai pas la possibilité de me dire qu'il avait raison là-dessus (de toutes façons, quoi que je fasse, il n'y a aucune liberté dans la décision que je prendrai, (je me prends un peu la tête pour quelque chose qui ne m'intéresse plus du tout)). Les gens se mettent à fumer chacun pour des raisons différentes. Curiosité, besoin de liberté, provocation, etc. Prendre conscience de la raison pour laquelle on s'y est mis peut aider peut être je ne sais pas. J'ai commencé et arrêté la cigarette la même semaine parce que je n'aimais pas. Je crois que je voulais vérifier quelque chose... Je vis dans un monde irréel toute l'année. Fin bon, le shit nous entoure, y a pas un collégien qui ne sait pas ce que c'est.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 24
Citation : Il faut deux ans pour apprendre a parler, mais il faut toute une vie pour apprendre a se taire.
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 07:23 pm

La cloppe si j'ai jamais été tenté, c'est tout simplement que si tu demandes aux gens, ils te diront tous que la 1ere fois c'est dégueu. Et ceux qui deviennent accro sont ceux qui réessayent jusqu'a ce que ca devienne bon. Moi personnellement, essayer un truc que je sais que c'est mauvais, que c'est toxique, et que ca peut rendre accro ne m'interesse pas le moins du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cèl
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3001
Age : 37
Citation : "On sait très bien c'qui s'passe ailleurs mais on ose se plaindre."
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 07:59 pm

Mdr, ben oui. J\'aurais pu continuer, m\'habituer (comme pour les légumes que je me forçais à avaler) mais aucun interet ni envie. Puis je voulais pas être accro moi, juste cracher de la fumée. Fin plus sérieusement, je connais des personnes qui ont aimé dès la première (café et alcool aussi) la qualité de nos papilles est différente. Moi je trouve que tout est dégueu(\'fin ça m\'empêche pas de boire trop de vin aux réunions de famille -__-) et ça me fait bizarre de voir un gars de 14 ans réclamer du café alors que je me contente d\'un jus d\'orange. Fin bon, tu sais Corwin, y a surement des trucs que tu prends qui deviendraient toxiques pour ton organisme si tu te mettais à en prendre trop fréquemment et à trop grande dose. Et la dépendance, ça peut être avec n\'importe quoi. Une bonne partie des membres du forum doivent être dépendants de leur ordi, d\'internet et même pourquoi pas, de ce forum.


Dernière édition par Cèl le 28/02/08, 08:29 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 24
Citation : Il faut deux ans pour apprendre a parler, mais il faut toute une vie pour apprendre a se taire.
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 08:17 pm

Presque tout si t'en prends trop est toxique Very Happy, je pense juste que les seuils ne sont pas placés au mêmes endroits. Mais certains trucs sont vraiment nocif directements, meme si tu meurs pas à l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cèl
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3001
Age : 37
Citation : "On sait très bien c'qui s'passe ailleurs mais on ose se plaindre."
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 08:29 pm

Rah zuuuteuh. J'édite en même temps que tu réponds No comment
Oui oui, ^^ c'est sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 24
Citation : Il faut deux ans pour apprendre a parler, mais il faut toute une vie pour apprendre a se taire.
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 08:36 pm

Un bout de chocolat, si t'en prend juste un carré ne te feras que du bien, t'en prend 5 tablettes, tu te feras du mal.
Une cloppe c'est mauvais, que t'en sois à la 1ere ou bien au 5eme paquet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ardak
S'intéresse
S'intéresse


Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 25
Citation : Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterit au milieu des étoiles...
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 10:23 pm

C'est ce qu'entre autre je dit,mais peut être ne l'ai je pas exprimé de façon suffisamment claire.Toujours est il que le bonheur ne passe pas toujours par la satisfaction materielle ou physique,et que malgrés tout ce qu'on peut en dire,la clope et le joint procurent une certaine forme de bonheur.Et ça ne nuit pas forcement a la vie sociale,la majorité des fumeurs ne fument qu'occasionellement,et ne sont pas des legumes.Et moi aussi je connais des contre exemples,par exemple une mere d'un de mes potes qui est une fumeuse quotidienne,ce qui ne l'empeche pas d'avoir une vie epanouie,d'etre chef d'entreprise,et de gagner parfois plus de 10 000 euros par mois;)

Bon zut,je reposterai demain,trop fatigué ce soir pour argumenter correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Corwin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 24
Citation : Il faut deux ans pour apprendre a parler, mais il faut toute une vie pour apprendre a se taire.
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   28/02/08, 10:39 pm

C'est une fumeuse quoitidienne tu dis, et bien qui te dis qu'à cause de la cloppe elle clamsera pas alors qu'elle a réussie sa vie ?

Bref.. je profite que tu sois fatigué Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la fête, un plaisir ou un danger ?   Aujourd'hui à 07:56 am

Revenir en haut Aller en bas
 
la fête, un plaisir ou un danger ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Manque de protéines? attention danger!
» Phosphates dans l’alimentation : les enfants en danger !
» Passage obligé, avec plaisir :-)
» MAITREYA arrive au QUÉBEC DANGER URGENT
» Danger du tabac sur le cerveau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Eip :: Basse Cour des Passionnés :: Actualités, Débats et Politique-
Sauter vers: