Forum Eip


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anachorète
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 26
Citation : L'homme n'est qu'un animal à deux pieds sans plummes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   02/12/07, 02:40 pm

J'ai l'impression depuis un épisode datant de la 5ème de ne plus évoluer et même parfois de regresser intellectuèllemen. Je sais que d'autre ressentent parfois cela.
Les tests QI n'aident en rien puisque d'un jour à l'autre mes resultats peuvent fluctuer de la moyenne superrieure jusqu'ax alentours de 135...

Qu'en pensez vous ? Avez vous deja eus cette sensation ? Pensez vous que c'est passager et dû à un contexte de vie ou un état d'esprit ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclownetriste123456789.skyblog.com/1.html
Melsophos
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 814
Age : 46
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   02/12/07, 03:36 pm

D'après moi il s'agit plus d'autobridage intellectuel, et l'on peut reprogresser. Et je pense plutôt que cela peut donc se voir comme un retard de développement sur la période qui suite (i.e il faudra plus de temps pour retrouver le niveau que l'on aurait eu si l'on ne s'était pas bridé)

Et puis tu parles de quels test de QI ? Car tous ne sont pas fiables.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.melsophia.org
Anachorète
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 26
Citation : L'homme n'est qu'un animal à deux pieds sans plummes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   02/12/07, 03:39 pm

J'ai un livre qui propose des tests de QI conçus par des psychologues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclownetriste123456789.skyblog.com/1.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   02/12/07, 04:44 pm

Enfin u sujet qui m'intéresse vraiment ^^ (je sens que je vais écrire trois pages encore, désolée d'avance T_T)

C'est l'impression que j'ai, depuis 7 ans environ... Et que plus le temps passe plus ça empire... Après je sais pas si je suis une eip, donc est-ce que ça a un lien, aucune idée....

Ca a aussi commencé quand j'ai été descolarié (le hasard ?)

Pour vous donner un exemple, je pense que vous connaissez tous plus ou moins le jeux "qui est-ce ?" une petite fiche, et pleins de têtes différentes avec des noms associés et il faut deviner qui c'est...

J'avais une drôle de façon de jouer à ce jeu... Ma façon de jouer était simple, je demandais à l'un de mes parents, je changer les petites cases de places, il me montrait quelques secondes le "plateu ?" et il le retournait vers eux. Et je tirais les petites fiches une par une, et je baissais la petite case qui correspondait alors qu'il était retourner...

Une mémoire d'éléphant j'avais à ce qu'il paraît, mes parents en étaient toujours étonné, si bien que s'ils voulaient être sûres de pas oublier quelque chose, il me le disait et ils étaient sûr que moi j'oublierais pas... Aujourd'hui, c'est moi qui doit redemander à mes parents où et quand et quoi... Je ne sais même pas les dates d'anniversaire de mes proches, et j'ai mis deux ans à retenir le téléphone de la maison...

En gros je ne retiens plus rien (pour ça que je me répète parfois...^^) Et niveau scolarité c'est pareil (si...après des jours à m'avoir expliqués, soupir a réussit à me faire faire des divisions...mais je peux pas en refaire maintenant vu que je me souviens plus...)
On m'a dit qu'il suffisait de remettre la machine en marche ! xD Qu'il fallait que j'apprenne à réutiliser ma mémoire, etc. Mais j'ai pas encore trouvé le moyen de réussir^^ Donc pas facile de retenir des leçons, et donc de travailler...

Je ne sais pas, j'ai l'impression que je suis encore HS Embarassed Enfin voilà...en bref, je pense que oui... ça peut s'estomper...
Revenir en haut Aller en bas
Anachorète
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 26
Citation : L'homme n'est qu'un animal à deux pieds sans plummes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   02/12/07, 07:59 pm

Ca me rappel qu'en primaire j'étais capable lorsque l'on devait apprendre un poème par coeur, de le mémoriser rien qu'en entendant l'élève d'avant le reciter une fois, ce dont je suis devennu incapable ( moi je connais même pas mon propre numero de téléphone ^ ^) Mais est-ce que la mémoire et la "regression de la douance" sont nécéssairement liés ? Je sais pas. Mais moi c'est plus global même si j'arrive toujours à m'en sortir en ne faisant strictement rien, j'ai l'impression que je ne m'investis plus comme avant dans ma "vie intellectuèlle" et même ma curiosité intellectuèlle qui était impressionante durant mon enfance et ma preadolescence recule avec le temps. Cela me frustre ennormément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclownetriste123456789.skyblog.com/1.html
Cèl
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3001
Age : 37
Citation : "On sait très bien c'qui s'passe ailleurs mais on ose se plaindre."
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   02/12/07, 11:55 pm

Certains psys disent que c'est possible (que le QI baisse) c'est pour ça qu'ils encouragent les parents à faire bosser les eip. Quand j'ai arreté les cours je me suis complètement laissée aller, et je me sentais chaque jour plus ignorante/fatiguée (ça me paniquait pas mal à l'époque), ça n'est pas étonnant Kagi, l'esprit a besoin d'exercice comme le corps, si tu le laisses trop longtemps sans rien faire il se ramolli.
Oui c'est dur de passer du "petit génie" à "la grosse feignasse" (venant de l'entourage)
En grandissant on devient de plus en plus blasé, (pas tous). Ne vous inquiétez pas trop, c'est peut-être juste une passade ^^ ("les jeunes ne s'intéressent à rien" :p) En général plus je me dis que je devrais apprendre un tas de choses et occuper mon temps intelligemment, moins je le fais. Donc faites plutôt ce qui vous intéresse vraiment pendant votre temps libre. Mais la mémoire ça s'entretient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia*
Secrétaire hystérique
Secrétaire hystérique


Féminin
Nombre de messages : 415
Age : 26
Citation : __La question ne se pose pas. Elle en est absolument incapable : il y a trop de vent.-
Jabber : .?
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   03/12/07, 07:14 am

J'aurais pas fait attention aux tests des livres. même agréés.
Ta curiosité se manifeste moins aujourd'hui, je pense que c'est normal. En grandissant les questions qu'on se pose n'ont plus forcément de réponses. on se concentre ailleurs. A observer notre société, les comportements et etc. Ce n'est plus une curiosité manifeste.

Bon. J'en sais rien.

Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anachorète
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 26
Citation : L'homme n'est qu'un animal à deux pieds sans plummes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   03/12/07, 08:59 pm

J'adore la façon dont tu clonclue ton post ! Grin ( en tout cas coucou à tous ça faisait un bail !!! )
J'espère juste que cet état de fait n'a rien d'irreversible. Je HAIS les choses irreversibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclownetriste123456789.skyblog.com/1.html
Azzia
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Féminin
Nombre de messages : 1154
Age : 22
Citation : 'Nous courons tous ensemble vers la fin qui nous lie. Que des troupeaux vers l'abbatoir.'
Jabber : Juh@jabber.fr
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   03/12/07, 11:49 pm

Ah moi aussi =/.
Mais, je pense sincèrement que c'est irréversible.
Malgré les deux années que j'ai sautées, j'ai toujours l'impression d'être moins 'douée'.
Exactement comme toi Anach' pour apprendre les récitations quand j'étais petite je prenais pas 5min, et maintenant..
Cependant, je pense que la mémoire & la douance sont à différencier.
En primaire, on apprend souvent par coeur & pour ma part, après je n'ai plus rien appris par coeur.

Ce qui m'inquiète le plus c'est ma rapidité pour lire qui s'essouffle, c'est mes pensées qui perdent de la vitesse, les liens entre différentes choses que je ne fais plus, la curiosité qui m'abandonne progressivement..
C'est l'impression de m'être trop 'brider' au point que mes capacités disparaissent à cause du manque de stimulation.
Alia* tu dis qu'on se concentre plus maintenant sur la sicoété & les comportements. Pour moi c'est le contraire. J'étais véritablement une 'machine' à disséquer les comportements, les sentiments, & les attitudes dans mon enfance.

Ca m'angoisse. Trop à mon goût.
L'enfant prodige rentrera-t-il dans la norme intellectuelle ?

Pourtant, on me dit que c'est impossible vu que je 'devrais' être stimulé par ces deux années d'avance. Je n'imagine même pas l'état déplorable dans lequel je serai si j'étais encore en 4ème..



Mon post sert à rien, mais bon passons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/saddy_baddy
Cèl
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3001
Age : 37
Citation : "On sait très bien c'qui s'passe ailleurs mais on ose se plaindre."
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   04/12/07, 01:57 am

Ton post ne sert pas à rien Azzia, on est là pour s'exprimer non ?

Mais dites, vous grandissez, c'est normal que vous ressentiez ça. Certains le ressentent plus tard ou plus tôt, ça dépend des gens, mais ça arrive à tout le monde. Et puis on ne s'intéresse plus aux mêmes choses comme l'a dit Alia (enfin il me semble que tu as dit ça ^^') bref 'vais me coucher moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia*
Secrétaire hystérique
Secrétaire hystérique


Féminin
Nombre de messages : 415
Age : 26
Citation : __La question ne se pose pas. Elle en est absolument incapable : il y a trop de vent.-
Jabber : .?
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   04/12/07, 09:32 am

Azzia a écrit:
J'étais véritablement une 'machine' à disséquer les comportements, les sentiments, & les attitudes dans mon enfance.
Enfant tu observais et décortiquais. Maintenant tu *vis*, tu t'impliques. Tu prends parti. C'est plus la même approche.

Citation :
Ce qui m'inquiète le plus c'est ma rapidité pour lire qui s'essouffle, c'est mes pensées qui perdent de la vitesse, les liens entre différentes choses que je ne fais plus, la curiosité qui m'abandonne progressivement..
Je termine avec 2 lignes "historiques dans l'histoire" de LA réponse inutile Bieres : perso j'hallucine toujours autant (et à peu près un an après avoir rejoins le forum) quand je lis ton âge en face de ce que tu écris.

Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cèl
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3001
Age : 37
Citation : "On sait très bien c'qui s'passe ailleurs mais on ose se plaindre."
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   04/12/07, 06:09 pm

Citation :
perso j'hallucine toujours autant (et à peu près un an après avoir rejoins le forum) quand je lis ton âge en face de ce que tu écris.
J'oublie son âge en général je la place dans les 15-16 ans. Et quand je me rappelle qu'elle a sauté des classes, je n'arrive pas à descendre en dessous de 14 ans... désolée Azzia :p (oui, ton âge me fait peur ! xD)

Un an déjà ? Que le temps passe vite.

Citation :
Tu prends parti. C'est plus la même approche.
Mouais… n'empeche que, quand on s'ennuie (un repas de famille qui dure six heures par exemple) je peux te dire qu'on récupère très vite cette habitude de "disséquer" les attitudes des gens (ou quand tu dois faire tout Paris en métro). C'est une réaction de survie face à l'ennui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anachorète
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 26
Citation : L'homme n'est qu'un animal à deux pieds sans plummes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   05/12/07, 11:27 am

Chez moi en revanche, cette façon d'analyser constement les gens qui m'interessent (ou pas...) autour de moi a gagnée du terrain, ça en devient même fatiguant parfois, et ça gène les gens voir leur fait peur quand je leur renvois mes conclusions "à la figure" . On m'as même dis que je ne savais faire qu'analyser et que c'était "saoulant". Maintenant je garde tout pour moi ( enfin pas tout mais bon...) Je pense que la douance peut reculer pour certains domaines et continuer à évoluer de façon plus ciblée ? Je pense aussi que le contexte peut l'erroder à cause souvent d'un mal être voir une dépression, qui l'altèrent sensiblement.
Ce qui m'ennerve c'est que pour ressentir les capacités "particulières" qui sont en moi je suis obligé de prendre du recul sous la forme de "bugs" oû je me met dans une bulle en étant déconnecter de l'environnement ce qui me donne l'air vraiment bête puisque je réagis nimporte comment aux stimulis exterieurs car cela me rend hermetique. J'arrive plus comme dans mon enfance à être à la fois en moi et en phase avec ce qui m'entoure, je sais pas si j'arrive à me faire comprendre là mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclownetriste123456789.skyblog.com/1.html
Azzia
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Féminin
Nombre de messages : 1154
Age : 22
Citation : 'Nous courons tous ensemble vers la fin qui nous lie. Que des troupeaux vers l'abbatoir.'
Jabber : Juh@jabber.fr
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   05/12/07, 09:20 pm

Anachorète a écrit:
Chez moi en revanche, cette façon d'analyser constement les gens qui m'interessent (ou pas...) autour de moi a gagnée du terrain, ça en devient même fatiguant parfois, et ça gène les gens voir leur fait peur quand je leur renvois mes conclusions "à la figure" . On m'as même dis que je ne savais faire qu'analyser et que c'était "saoulant". Maintenant je garde tout pour moi ( enfin pas tout mais bon...) Je pense que la douance peut reculer pour certains domaines et continuer à évoluer de façon plus ciblée ? Je pense aussi que le contexte peut l'erroder à cause souvent d'un mal être voir une dépression, qui l'altèrent sensiblement.
Ce qui m'ennerve c'est que pour ressentir les capacités "particulières" qui sont en moi je suis obligé de prendre du recul sous la forme de "bugs" oû je me met dans une bulle en étant déconnecter de l'environnement ce qui me donne l'air vraiment bête puisque je réagis nimporte comment aux stimulis exterieurs car cela me rend hermetique. J'arrive plus comme dans mon enfance à être à la fois en moi et en phase avec ce qui m'entoure, je sais pas si j'arrive à me faire comprendre là mais bon...

Je pense avoir compris,
Personnellement, enfant, j'étais 'moi' à part entière, malgré que parfois un peu marginale..
Je n'étais pas, je pense, assez impliquée dans les relations avec les autres pour me permettre d'avoir plusieurs personnalités.
Mais, on dit toujours que l'union fait la force, donc je me suis peut-être 'endurcie' grâce à ces personnalités.
Je m'éloigne du sujet, non ?

Maintenant, au contraire d'Aanch', je n'arrive plus à me construire une bulle (que j'appelais ma nébuleuse)
assez compacte pour m'accueillir toute entière.
J'ai donc moins de capacité de 'vrai' réflexions & je me conforme aux normes de la pensée commune.
En y repensant, j'étais tout de cette description ci-dessus.
Je parlais trop, mais en gardant trop d'analyses pour moi.
J'étais trop moi, mais trop néanmmoins seule & solitaire.
A un moment de ce que le commun des mortels appelle l'enfance, masi que j'appelerais dans mon cas l'éveil à l'intelligence,
je passais mes journées à décrire tout ce que je pensais à mes parents, mes réflexions, mes sentiments.
Pourtnat, un kiné m'a dit que je gardiat tout pour moi, comme dans un coffre dont il fallait absolument & rapidement que j'ouvre.
J'ia perdu maintenant la clé.
Mes parents étaient hallucinés, ils ne pensaient pas qu'on pouvait retenir autant de choses si en disait déjà énormément pour son âge.
D'où l'impression que j'ai perdu de ma densité, que je me suis appauvrie au profit de la 'norme'.
L'impression d'être un légume, n'ayant pas mûri véritablement depuis beaucoup trop de temps.
Pourtant, je manque surement de reculs, car malgré mon avance 'mentale', je ne suis de ce monde que depuis 13ans/
Mais, malgré tout ce qu'on peut me dire, je ne suis pas 'fière' de ces deux années de sauter.
J'aurais pu faire mieux (bien sur, on peut toujours faire mieux).
Mais là, c'est différent. Je gâche quelque chose, lentement mais surement.

Et pourtant, j'ai la claire-voyance de comprendre tout ça.
Et cela reste une des rares choses que j'arrive à disséquer entièrement.



Cèl' & Alia*, là c'est vous qui me faites peur xD.
J'aime pas halluciner les gens, sérieux c'est gênant ^^'.
Y'a des fois, où rassuez-vous tout de même, je me demande si il y a pas eu un problème au niveau de ma date de naissance.
Mais bon, même mes parents n'arrivent plus à se dire que j'ai moins de 15ans, alors..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/saddy_baddy
Maskaoz
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 30
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   08/12/07, 12:15 am

Azzia a écrit:
Anachorète a écrit:
Chez moi en revanche, cette façon d'analyser constement les gens qui m'interessent (ou pas...) autour de moi a gagnée du terrain, ça en devient même fatiguant parfois, et ça gène les gens voir leur fait peur quand je leur renvois mes conclusions "à la figure" . On m'as même dis que je ne savais faire qu'analyser et que c'était "saoulant". Maintenant je garde tout pour moi ( enfin pas tout mais bon...) Je pense que la douance peut reculer pour certains domaines et continuer à évoluer de façon plus ciblée ? Je pense aussi que le contexte peut l'erroder à cause souvent d'un mal être voir une dépression, qui l'altèrent sensiblement.
Ce qui m'ennerve c'est que pour ressentir les capacités "particulières" qui sont en moi je suis obligé de prendre du recul sous la forme de "bugs" oû je me met dans une bulle en étant déconnecter de l'environnement ce qui me donne l'air vraiment bête puisque je réagis nimporte comment aux stimulis exterieurs car cela me rend hermetique. J'arrive plus comme dans mon enfance à être à la fois en moi et en phase avec ce qui m'entoure, je sais pas si j'arrive à me faire comprendre là mais bon...

Je pense avoir compris,
Personnellement, enfant, j'étais 'moi' à part entière, malgré que parfois un peu marginale..
Je n'étais pas, je pense, assez impliquée dans les relations avec les autres pour me permettre d'avoir plusieurs personnalités.
Mais, on dit toujours que l'union fait la force, donc je me suis peut-être 'endurcie' grâce à ces personnalités.
Je m'éloigne du sujet, non ?

Maintenant, au contraire d'Aanch', je n'arrive plus à me construire une bulle (que j'appelais ma nébuleuse)
assez compacte pour m'accueillir toute entière.
J'ai donc moins de capacité de 'vrai' réflexions & je me conforme aux normes de la pensée commune.
En y repensant, j'étais tout de cette description ci-dessus.
Je parlais trop, mais en gardant trop d'analyses pour moi.
J'étais trop moi, mais trop néanmmoins seule & solitaire.
A un moment de ce que le commun des mortels appelle l'enfance, masi que j'appelerais dans mon cas l'éveil à l'intelligence,
je passais mes journées à décrire tout ce que je pensais à mes parents, mes réflexions, mes sentiments.
Pourtnat, un kiné m'a dit que je gardiat tout pour moi, comme dans un coffre dont il fallait absolument & rapidement que j'ouvre.
J'ia perdu maintenant la clé.
Mes parents étaient hallucinés, ils ne pensaient pas qu'on pouvait retenir autant de choses si en disait déjà énormément pour son âge.
D'où l'impression que j'ai perdu de ma densité, que je me suis appauvrie au profit de la 'norme'.
L'impression d'être un légume, n'ayant pas mûri véritablement depuis beaucoup trop de temps.
Pourtant, je manque surement de reculs, car malgré mon avance 'mentale', je ne suis de ce monde que depuis 13ans/
Mais, malgré tout ce qu'on peut me dire, je ne suis pas 'fière' de ces deux années de sauter.
J'aurais pu faire mieux (bien sur, on peut toujours faire mieux).
Mais là, c'est différent. Je gâche quelque chose, lentement mais surement.

Et pourtant, j'ai la claire-voyance de comprendre tout ça.
Et cela reste une des rares choses que j'arrive à disséquer entièrement.



Cèl' & Alia*, là c'est vous qui me faites peur xD.
J'aime pas halluciner les gens, sérieux c'est gênant ^^'.
Y'a des fois, où rassuez-vous tout de même, je me demande si il y a pas eu un problème au niveau de ma date de naissance.
Mais bon, même mes parents n'arrivent plus à se dire que j'ai moins de 15ans, alors..

mouarf, ça va encore faire un post de 40 mètres de long, ça.

le truc, c'est que ce par quoi passe anachorète, et ce par quoi passe alia, je l'ai également vécu.

aujourd'hui, avec le recul, j'appelle ça d'un mot terrible et qui symbolise tout alors qu'il n'en donne pas l'impression.

j'appelle ça l'adolescence.

et avant que tout le monde ne mette son holà, je m'explique.

je me souviens qu'avant la phase critique de l'écart de 2 ans qu'on te rappelle tous les jours au collège, je n'avais pas de difficultés à conserver mon ouverture sur le monde tout en entretenant ma bulle personnelle, peu importait l'entourage direct qui ne pouvait pas franchement m'atteindre. hormis physiquement.

le manque de confiance s'est lentement accollé à l'isolement social : puisque le problème est que je fais ma tête de premier de la classe, je ne vais plus faire que ma tête. tant pis pour la première classe. et pour me donner bonne conscience (puisqu'à cet âge-là, c'est bien connu, on ne sait pas se mentir à soi-même et le reconnaître), petit à petit, j'ai fait moins d'efforts pour rester moi-même. j'ai moins bossé. moins réfléchi. moins compris, aussi. alors, j'ai plus observé, pour voir à quoi ça ressemble d'être normalisé (et non pas normal) et je suis devenu un spécialiste de l'analyse comportementale.

à un âge où l'on se cherche, les gens qui ont besoin de se sentir écoutés vous trouvent parfois et ils vous racontent leur vie sans vous lâcher la grappe. mais les adultes, ça les gonfle et ça les agace. parce qu'à force de réagir comme un psychologue de bas-arts, ils se demandent qui vous êtes et ils vous fuient. et dans le fond, ils n'avaient pas tort : à force d'observer l'autre et de tout intérioriser, j'étais devenu incapable d'exprimer quoi que ce soit. socialement, ça allait à peine mieux, mais mon égo en a pris un sacré coup. il y a seulement quelques années que j'ai suffisamment travaillé sur moi pour saisir l'idée de me construire, non pas autour des autres mais avec les autres. ça, c'est mon exemple propre, mais je pense qu'il y a bien d'autres situations qui pérenisent cette rigidité intellectuelle dont vous parlez tous les deux.

la vie n'est pas seulement la recherche du toujours plus et du toujours mieux : la maturité vient toujours en son temps : c'est sa définition. dans l'adolescence nombriliste par essence, j'ai appris qu'à ne plus être moi-même pour me trouver parmi les autres, je me suis perdu tout seul. alors oui, ça a été deux-trois années difficiles, mais au moins, j'ai compris en pratique l'intérêt de savoir se préserver tout en sachant partager. j'ai cessé de me contenter d'en avoir élaboré une théorie en observant autour de moi. et là, j'ai appris à me servir de ma caboche autrement que dans des analyses qui se transposent directement en jugements sans que je l'ai demandé.

j'ai fini par me chercher lentement, me trouver petit à petit et m'exprimer calmement sans angoisse ni crainte. en commençant, je me suis ménagé mon espace d'expression personnelle à moi. musique, écriture, toussa. et j'ai appris à le partager. pas à machinalement donner et recevoir, mais à partager. et à partir du moment où j'ai valorisé mon acte pour moi, en prenant conscience que je me construisais non pas parce qu'il le faut mais parce que je le veux, mes raisonnements sont revenus lentement mais sûrement. mes analyses sont redevenues un plus sans être la base de toute interaction. et j'ai retrouvé une vacuité que je gère tout à fait normalement aujourd'hui, même si j'ai tendance à me sous-évaluer volontairement en soutenance orale.

je n'en reste pas moins conditionné à la solitude et à la débrouille, mais je le travaille toujours. je sais ce que je veux et pour ça, il faut essayer afin de comprendre et d'êter convaincu de ce qu'on souhaite.

alors estimer en toute lucidité que la douance peut disparaître de manière irrémédiable, c'est peut-être un peu prématuré, non ? surtout à vos âges respectifs, où l'on évolue rapidement.

on peut être blasé, ça n'empêche pas d'être lucide. mais de là à s'infliger un jugement définitif de vos compétences et de votre potentiel (je ne parle pas en terme de connaissance, mais en terme de tout : émotion, curiosité, goûts, toussa), vous avez encore LARGEMENT le temps de vous étoffer, de vous connaître, de vous (re)découvrir et de découvrir d'autres personnes avec qui partager un aspect de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?   Aujourd'hui à 05:24 am

Revenir en haut Aller en bas
 
Pensez vous que la douance puisse s'estomper ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pensez-vous que l'on puisse trouver l'amour sur internet?
» Tartimi : qu'en pensez vous ?
» Nouvelles de Medjugorje. Qu'en pensez-vous ?
» Maria Valtorta, qu'en pensez vous ?
» Que pensez-vous des rassemlements oeucuméniques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Eip :: Mots de tête :: Vous avez dit Surdoué ?-
Sauter vers: