Forum Eip


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 QI, chiffre, etc.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alia*
Secrétaire hystérique
Secrétaire hystérique


Féminin
Nombre de messages : 415
Age : 26
Citation : __La question ne se pose pas. Elle en est absolument incapable : il y a trop de vent.-
Jabber : .?
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: QI, chiffre, etc.   03/12/07, 07:56 am

Y en a qui savent, moi ça me laisse un peu perplexe. Je ne sais pas techniquement comment il est calculé study . On en parle peut être ailleurs, désolée alors.

Citation :
Oui fais le test, tu saura encore mieux qui t'es (en chiffres) xD
bon. je cite "La Sauvage" c'est un message parmi d'autres qui m'a interpellé. Flemme immense d'en chercher rien qu'un deuxième.

Les psys parlent de douance à plus ou moins à partir de 130-35.
On notera une vraie différence entre un 130 et un 150? Les éventuelles difficultés *correspondent* ? Ou ça n'a rien à voir.

Pour moi c'est quelque chose qui ne sert à rien. ça me parait même ... un peu ridicule de chercher à *noter nos capacités*. Je ne critique pas vraiment le *QI* en lui même. ou peut être en fait... ça me travaille. Pour moi ce calcul n'a rien de fiable, ne signifie rien.

Citation :
Oui, les chiffres ça rassure. Azzia
Citation :
Quand on nous prends pour des aliens, et qu'il n'y a comme boué de secour son qi. Amyly

Est ce que c'est vraiment le chiffre qui rassure ou bien seulement l'officialisation / la reconnaissance, de son originalité par une "institution". et est ce que ça ne pourrait pas se présenter autrement.

(je suis désolée pour les quotes. C'était seulement histoire d'illustrer un peu la chose.)
Je ne sais pas vraiment ce que j'attends de ce post.
Je compte bcp sur votre inspiration^^.

Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: QI, chiffre, etc.   03/12/07, 02:40 pm

Personnellement, si je ne veux pas faire le test, c'est justement parce que je pense qu'un chiffre ne changera pas ma vie, même si mes problèmes viennent d'un de ça, ça changera rien au fait que "je les ai" et c'est pas de savoir mon QI qui les résoudra.... OKé  oké A mon avis, mon regard sur moi-même sera le même ce sera peut être celui des autres qui changera, je ne sais pas... Mais à la limite je préfère que les gens restent sur la vision "actuelle" qu'ils ont de moi, même si elle est dévolarisante.

J'espère ne pas avoir répondu trop à côter^^
Revenir en haut Aller en bas
Cèl
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3001
Age : 37
Citation : "On sait très bien c'qui s'passe ailleurs mais on ose se plaindre."
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: QI, chiffre, etc.   03/12/07, 06:24 pm

Je me pose un peu les mêmes questions, comment être sur que le test n'est pas faussé ? Sur quoi se base-t-on, et qui a été le "premier surdoué" repéré ? En fait les tests servaient à repérer les "soudoués" pour les placer dans des institutions qui sauraient comment gérer certains de leurs problèmes d'adaptation. Après je sais pas si c'est pas hasard ou par curiosité qu'on a trouvé des gens plus doués que la moyenne (à cause du service militaire ptet?) fin bon j'ai la flemme de chercher mais je suis sure que je serai sur wikipedia dans 5 minutes (c'est de la flemme aussi d'ailleurs).

A l'époque, connaître mon Qi m'a servi à justifier un échec (hum pas génial ma façon de l'utiliser) me rassurer un peu sur mes "capacités" ("YES! J'ai trouvé les 7 erreurs de l'image" alien) et sur ma santé mentale (mais j'ai très vite recommencé à avoir des doutes geek). Tes quotes sont plutôt bien choisi Alia.

Citation :
On notera une vraie différence entre un 130 et un 150?
Mhh… je connais quelqu'un de 145 mais pas 150. Á part une très grande vanité (cachant sans doute un petit manque de confiance ou d'amour) je ne repère rien de particulier si on le compare aux autres personnes de son âge (il est plutôt bien adapté d'ailleurs, il réussi dans ses études sans vraiment bosser sauf à la fin de l'année pour ne pas tout foirer).

Citation :
Pour moi ce calcul n'a rien de fiable, ne signifie rien.
Pas fiable exactement, puisque d'après les psys, le QI peut changer d'un jour à l'autre selon ton état (dépression…) Mais si tu as eu un 140, tu sais au moins que tu peux atteindre ce niveau (encore faut-il faire confiance au test). Après, à toi de voir si ça t'intéresse ou non dans ta vie de tous les jours.

Citation :
Est ce que c'est vraiment le chiffre qui rassure ou bien seulement l'officialisation / la reconnaissance
Peut-être… être reconnu, avoir un droit officiel de vivre et d'être soi-même, c'est ce qu'on cherche tous plus ou moins.

Il y a beaucoup de choses à dire mais là j'avoue que j'ai pas trop d'inspi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azzia
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Féminin
Nombre de messages : 1154
Age : 22
Citation : 'Nous courons tous ensemble vers la fin qui nous lie. Que des troupeaux vers l'abbatoir.'
Jabber : Juh@jabber.fr
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: QI, chiffre, etc.   03/12/07, 11:54 pm

Ce qui rassure, pour ma part,
c'est le fait d'avoir un chiffre, & donc un mot à mettre sur notre différence.
Haut QI, ça permet de mieux accepter sa différence.
De la comprendre, surement.
De ne pas avoir juste l'impression que quelque chose doit clocher chez nous.

Je suis peut-être la seule,
mais je me souviens d'angoisses terribles dans mon enfance
car je n'arrivais pasà 'penser' comme les autres.
J'avais peur d'en parler, parce que je pensais qu'il y avait vraiment
quelque chose de 'déformé' chez moi..
Quand j'ai passé le test à 7ans, je me suis sentie soulagée.
C'était donc vrai.
Ce n'étiat pas juste une hallucination.



Après, comme tout, il doit y a voir méfiance.
Je ne suis pas persuadée du 'bienfait' d'un chiffre pour des personens plus âgés.
Mais, personnellement, ça a changé ma vie, dans le bon sens.
Je dois forcément prêcher pour ma chapelle ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/saddy_baddy
Cèl
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3001
Age : 37
Citation : "On sait très bien c'qui s'passe ailleurs mais on ose se plaindre."
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: QI, chiffre, etc.   04/12/07, 01:03 am

Si je parle de ma santé mentale c'est pas pour rien ^^ j'avais souvent l'impression de devenir folle à force de me poster des questions auxquelles je ne trouvais pas de réponse … ou alors des réponses plutôt morbides.
Au moment où j'ai eu le résultat, vers 13 ans, j'avais déjà mis de côté cette partie là de mon existence, il me semble du moins… est-ce que ça m'a aidé ensuite ? Honnêtement je ne sais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia*
Secrétaire hystérique
Secrétaire hystérique


Féminin
Nombre de messages : 415
Age : 26
Citation : __La question ne se pose pas. Elle en est absolument incapable : il y a trop de vent.-
Jabber : .?
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: QI, chiffre, etc.   04/12/07, 10:56 am

Le chiffre, le terme "sur"doué", les courbes et etc me donnent l'impression d'une notion de ... supériorité. Je sais pas si je me fais bien comprendre. La différence sonne comme un +. Et ça, ça aide à s'accepter. (ou alors je suis un petit être vaniteux, et je prends trop mon cas pour une généralité). Neutral

A côté de ça... *on* s'amuse à imaginer les QI de véritables génies.
*Véritables génies*>> des gens qui ont vécu et qui ont fait de grandes choses.
On lit partout que le QI d'Einstein s'élèverait à 160. Mozart, ??? ; Galilée, ???.

Et sur la même échelle... on se hisse presqu'à leur niveau parfois parce qu'on a trouvé plus vite et sans hésiter, les 7 erreurs de l'image...? Grin
Je fais surement beaucoup d'amalgames. Et il me reste à tout casser une malheureuse heure de sommeil si je m'endormais maintenant là tout de suite. Alors bye.

Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maskaoz
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 30
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: QI, chiffre, etc.   07/12/07, 11:46 pm

Alia* a écrit:
Le chiffre, le terme "sur"doué", les courbes et etc me donnent l'impression d'une notion de ... supériorité. Je sais pas si je me fais bien comprendre. La différence sonne comme un +. Et ça, ça aide à s'accepter. (ou alors je suis un petit être vaniteux, et je prends trop mon cas pour une généralité). Neutral

A côté de ça... *on* s'amuse à imaginer les QI de véritables génies.
*Véritables génies*>> des gens qui ont vécu et qui ont fait de grandes choses.
On lit partout que le QI d'Einstein s'élèverait à 160. Mozart, ??? ; Galilée, ???.

Et sur la même échelle... on se hisse presqu'à leur niveau parfois parce qu'on a trouvé plus vite et sans hésiter, les 7 erreurs de l'image...? Grin
Je fais surement beaucoup d'amalgames. Et il me reste à tout casser une malheureuse heure de sommeil si je m'endormais maintenant là tout de suite. Alors bye.

Like a Star @ heaven

je crois surtout que tout le monde perçoit son résultat aux tests QI en fonction de ses angoisses, de ses appréhensions et des pressions éventuelles qui peuvent les accompagner (familiales comme scolaires).

très honnêtement, la différence entre les gens ne se calcule pas entre 125 et 150 mais entre la façon qu'ils ont de s'en servir pour être eux-même. ça s'écrit pas sur un CV, ça constitue pas ta personnalité : ça, que tu aies un Qi de mouche ou de génie, c'est à toi seul de le construire.

le chiffre, c'est à peine un indicateur de fonctionnement. ni de vitesse, ni de stockage. s'il faut vraiment attrivuer une valeur à cete lubie de Binet, c'est peut-être de partir du postulat que le résultat chiffré du QI est seulement une valeur quantitative irraisonnée qui explicite la capacité à envisager de façon théorique.

comme si le raisonnement hypothético-déductif, que tous les ados du monde affrontent un jour (pas toujours le plus tôt), prenait plus de variables en compte chez les EIPs que chez les personnes nanties d'un QI normal.

je ne vois pas d'autre explication, surtout vu l'opinion que je me fais d'une "intelligence chiffrée" selon certains cerveaux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melsophos
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 814
Age : 46
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: QI, chiffre, etc.   09/12/07, 01:26 am

J'avais lu quelque part qu'il y a autant de différences dans la manière de penser entre 100 et 130 que 130 et 160 (par exemple). Ensuite, je pense pas qu'il y ait eu UN eip repéré, mais qu'ils ont construit les test de manière empirique en se basant sur des eip, mais aussi des personnes normales et moins douées.

Après je suis d'accord avec le point de vue de maskaoz

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.melsophia.org
Soupir
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Masculin
Nombre de messages : 1165
Age : 28
Citation : La bouche pleine d’ombres et les yeux pleins de cris
Jabber : ventnoir@jabber.fr
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: QI, chiffre, etc.   09/12/07, 10:06 pm

La limite varie selon le test (très legeremment c'est de l'ordre 125-135).
On admet que la repartition des QI est gaussienne (la courbe en cloche), la limite de sortie de la normalité pour une telle courbe(c'est une courbe très utilisé en medecine elle sert souvent à chercher des etats pathologiques avec un certain degrès d'erreurs car certaines personnes sont parfaitement saines mais sortent quand même des limites physiologiques bref,...) c'est deux ecarts types.

Deux ecarts type ça correspond en gros à 95% de la totalité, ce qui laisse 2.5 % à droite et 2.5% à gauche.

Le terme de normalité est sans doute mal choisi pour parler du QI, mais c'est le terme general qui colle le mieux je pense

De même on admet qu'il y'a une difference significative si deux personnes ont au moint un ecart type de difference (un ecart type correspond à 15 points pour le test qui etabli la limite à 130) si il y'a moins d'un ecart type de difference on ne peut pas dire qu'il y'a une difference (donc moins de 15 points si on prend le même test).

Ca c'est pour les statistiques, qui ne sont que des statistiques je le rappelle.

Pour ce qui est de l'aspect moins mathematique, ça peut avoir un apport, un effet nefaste, ou n'avoir ni l'un l'autre, tout depend des gens, et de comment ils le prennent.

Il a souvent été mis en evidence que des personnes occultaient leur intelligence ce qui les faisait passer pour des debiles legers (c'est le terme medical) alors qu'ils ont par la suite d'un suivi therapeuthique montré des capacités largemment superieures (dans la normale ou plus), donc le test depend beaucoup de la cooperation de la personne, et de son etat.

A la base Binet a été commandé par l'etat français de trouver une mesure fiable permettant de verifier les capacités des eleves pour pouvoir reorienter ceux qui avaient le plus de chance d'avoir des difficultés et eviter de gaspiller inutilement l'argent de l'etat pour des personnes qui n'auraient pas les capacités de profiter de l'enseignement national de base. La preoccupation n'allait pas pour ceux de l'autre coté de la courbe (et ça ne l'est toujours pas actuellement). Ca a été fait de maniere purement empirique. Il y'a eu de très nombreuses etudes depuis le debut du XXeme siecle, et je pense que même si ça ne partait pas d'un postulat scientifique pré-etabli, ça a une certaine valeur mais pour mesurer quoi exactement ? Ca je ne sais pas geek .

Fin bref je rejoindrais le reste du troupeau, ça peut servir mais ça n'est jamais utile d'en faire LA mesure absolue de l'intelligence, et d'organiser la societé autour (j'ai l'impression que c'est bien parti aux etats unis d'après ce que j'ai lu >.<).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chaimsa
Petit nouveau
Petit nouveau


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 01/12/2005

MessageSujet: Re: QI, chiffre, etc.   10/12/07, 04:06 pm

Bonjour,

Si le QI baisse c'est qu'il y a un problème (fièvre, dépression, problèmes psychomoteurs, mauvaise volonté dans le passage du test...) car en général le QI reste très stable. Souvent on fait passer le test de QI à des jeunes qui ont un problème avec leur niveau de confiance en eux-mêmes et sont de fait dans des formes de dépression ; le résultat est faussé pour cela. Il est plus sage de ne tenir compte des résultats des tests de QI que comme une base tant que la personne n'est pas "au mieux de sa forme mentale".

Et pour les variations dans le QI, je vous mets un petit extrait de douance.org.


Citation :
A partir de 6 ou 7 ans, le QI est impressionament stable sur une vie. c'est-à-dire que les résultats obtenus par quelqu'un seront aussi proches de ceux qu'il obtiendra 6 mois après, que de ceux qu'il obtiendra 40 ans après (à la condition bien sûr d'être assez jeune...). Le QI peut cependant varier, à la baisse, en fonction principalement des maladies :

On comprend facilement qu'une personne grippée avec 40+ de fièvre n'aura pas un QI extraordinaire

Une personne en dépression aura des résultats inférieurs à ce qu'elle obtient normalement. Cette chute est beaucoup plus forte chez les Bipolaires (maniaco-dépressifs) que chez les Unipolaires (juste dépressifs)


A l'opposé un QI peut varier à la hausse dans au moins deux cas :

Si le test de référence a été passé lors d'une mauvaise période (raisons évoquées ci-dessus)

Chez un Bipolaire en phase maniaque (!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maskaoz
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 30
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: QI, chiffre, etc.   10/12/07, 09:10 pm

Chaimsa a écrit:
Bonjour,

Si le QI baisse c'est qu'il y a un problème (fièvre, dépression, problèmes psychomoteurs, mauvaise volonté dans le passage du test...) car en général le QI reste très stable. Souvent on fait passer le test de QI à des jeunes qui ont un problème avec leur niveau de confiance en eux-mêmes et sont de fait dans des formes de dépression ; le résultat est faussé pour cela. Il est plus sage de ne tenir compte des résultats des tests de QI que comme une base tant que la personne n'est pas "au mieux de sa forme mentale".

Et pour les variations dans le QI, je vous mets un petit extrait de douance.org.


Citation :
A partir de 6 ou 7 ans, le QI est impressionament stable sur une vie. c'est-à-dire que les résultats obtenus par quelqu'un seront aussi proches de ceux qu'il obtiendra 6 mois après, que de ceux qu'il obtiendra 40 ans après (à la condition bien sûr d'être assez jeune...). Le QI peut cependant varier, à la baisse, en fonction principalement des maladies :

On comprend facilement qu'une personne grippée avec 40+ de fièvre n'aura pas un QI extraordinaire

Une personne en dépression aura des résultats inférieurs à ce qu'elle obtient normalement. Cette chute est beaucoup plus forte chez les Bipolaires (maniaco-dépressifs) que chez les Unipolaires (juste dépressifs)


A l'opposé un QI peut varier à la hausse dans au moins deux cas :

Si le test de référence a été passé lors d'une mauvaise période (raisons évoquées ci-dessus)

Chez un Bipolaire en phase maniaque (!)

c'est bien ce qui m'ennuie avec l'idée même de QI : on cherche à quantifier une information à partir de variables qualitatives sans aucun cohérence puisque dépendantes de l'EIP potentiel dans son état comme dans sa volonté.

s'appuyer sur ça, ça explicite certaines choses sans les expliquer. je pense juste qu'il faut démystifier l'impact du chiffre pour le vivre au mieux possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: QI, chiffre, etc.   Aujourd'hui à 05:20 pm

Revenir en haut Aller en bas
 
QI, chiffre, etc.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le chiffre 13 du regretté pape jean paul II
» Le chiffre 111
» Le coran et le chiffre 19 !
» quel est ton chiffre et/ou nombre préféré??
» La Puce serait elle le chiffre de la bete?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Eip :: Mots de tête :: Vous avez dit Surdoué ?-
Sauter vers: