Forum Eip


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kagira
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Féminin
Nombre de messages : 177
Age : 27
Citation : On n'échappe pas à sa propre folie en s'efforçant d'agir comme des gens normaux
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   16/01/08, 01:30 am

J'ai tout une série de question, que je me pose tout le temps..en tant que phobique, dépressive, angoissée, et aussi, en tant que personne en échec scolaire (peut être surdoué je ne sais pas et je veux pas savoir)

Pensez-vous déjà qu'il y a un lien ? Entre l'échec scolaire et la dépression ? (l'échec scolaire peut-il rendre dépressif, où est-ce la dépression qui provoque l'échec scolaire ?)

Est-ce que le fait d'avoir ce "potentiel" si on peut appeler ça comme-ça (c'est-à-dire un QI élevé) peut rendre sensible, fragile, et du coup peut provoquer des problèmes relationnels avec les gens ? (qu'ils s'agissent de vos voisins, de vos parents, des élèves de votre classe, de n'importe qui en gros)

Pour les personnes qui ont des problèmes "psychologiques" qu'il s'agisse de phobie où d'autre trouble du comportement, selon vous, est-ce que c'est lier d'une façon ou d'une autre à votre scolaritée et votre QI où est ce que pour vous ça n'a rien à voir ?

PS : désolée pour le titre...Cèl si tu en trouve un mieux adapté tu peux le changer sans problème^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kagi.over-blog.com
Azzia
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Féminin
Nombre de messages : 1154
Age : 22
Citation : 'Nous courons tous ensemble vers la fin qui nous lie. Que des troupeaux vers l'abbatoir.'
Jabber : Juh@jabber.fr
Date d'inscription : 19/10/2005

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   16/01/08, 12:03 pm

J'vais essayer de répondre mais c'est pas gagné ^^'.
HQI & sensibilité, fragilité, problèmes relationnels vont de pair, selon moi.
Donc, forcément problème scolaire, donc pour moi un HQI peut être lié à un échec scolaire, tout comme une dépression.

J'ai du mal à m'expliquer mais la sensibilité, etc. sont souvent des 'symptômes' évoqués chez les EIP, quelqu'un de sensible est plus enclin à la dépression.
& un EIP par son avance 'intellectuelle' sur les autres, par ses différences, est souvent à l'écart à l'école.
Il peut avoir différents problèmes & 'sombrer' dans l'échec scolaire.

Cependant, je met un 'bémol' car pour moi, un EIP est en échec 'à cause' de sa précocité, mais bien sur il y a des centaines de cas d'échec sans HQI.
Pareil pour la dépression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/saddy_baddy
symphazium
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Féminin
Nombre de messages : 606
Age : 24
Citation : C'est très joli la vie. Mais cela à un inconvénient, c'est qu'il faut la vivre.
Jabber : symphazium@jabber.fr
Date d'inscription : 01/12/2007

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   16/01/08, 12:18 pm

Pour moi c'est certain que si tu déprimes, tes notes ne vont pas suivre... (sauf si ta dépression te fait bosser comme une tarée), et si tes notes ne suivent pas, ça te fait déprimer...

Après je pense la même chose qu'Azzia :

Citation :
J'ai du mal à m'expliquer mais la
sensibilité, etc. sont souvent des 'symptômes' évoqués chez les EIP,
quelqu'un de sensible est plus enclin à la dépression.
& un EIP par son avance 'intellectuelle' sur les autres, par ses différences, est souvent à l'écart à l'école.
Il peut avoir différents problèmes & 'sombrer' dans l'échec scolaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cèl
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3001
Age : 37
Citation : "On sait très bien c'qui s'passe ailleurs mais on ose se plaindre."
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   16/01/08, 03:21 pm

Euh j'ai changé le titre du sujet, si ça te plait pas tu peux remettre l'ancien OKé  oké

Citation :
Pensez-vous déjà qu'il y a un lien ? Entre l'échec scolaire et la dépression ? (l'échec scolaire peut-il rendre dépressif, où est-ce la dépression qui provoque l'échec scolaire ?)

Ben je dirais que l'échec scolaire est causé par la dépression. Mais bon tu peux aussi devenir dépressif à cause d'un gros échec j'imagine... 'fin j'ai du mal à imaginer cette possibilité. Dans le milieu scolaire en tout cas.

Citation :
Est-ce que le fait d'avoir ce "potentiel" si on peut appeler ça comme-ça (c'est-à-dire un QI élevé) peut rendre sensible, fragile,

Hypersensibilité va souvent avec intellectuellement précoce.

Citation :
et du coup peut provoquer des problèmes relationnels avec les gens ? (qu'ils s'agissent de vos voisins, de vos parents, des élèves de votre classe, de n'importe qui en gros)

Ben ça c'est certain. Sauf si tu apprends à le contrôler mais ça doit pas être franchement facile. Si tu ne réagis pas de la même manière que ton entourage à des choses qui leur paraissent banales, forcément tu auras du mal à vivre/communiquer avec eux. Quand j'étais enfant j'étais même timide avec mes parents. Y a des jours où c'était insupportable. Mais j'ai appris à vivre avec, et j'ai même réussi à changer ça avec le temps. Donc difficile d'avoir des relations avec les gens oui, mais pas impossible.

Citation :
Pour les personnes qui ont des problèmes "psychologiques" qu'il s'agisse de phobie où d'autre trouble du comportement, selon vous, est-ce que c'est lier d'une façon ou d'une autre à votre scolaritée et votre QI où est ce que pour vous ça n'a rien à voir ?
Je ne suis pas phobique officielle Rolling Eyes et je ne vois pas de psy, je ne prends pas de médocs, mais je réponds quand même parce que je me suis toujours sentie tarée (crises d'hystéries, très émotive ou à l'inverse grande insensible). J'ai eu le temps de retourner ma vie dans tous les sens, et ma conclusion … c'est que j'ai pas un caractère facile (sauf si j'le veux :p) et que j'ai toujours refusé de "céder" quelque chose si je n'en voyais pas l'interet ^^
Trouver que le système scolaire est absurde, et ce dès les petites classes, + la timidité (et ce qu'on inflige aux timides), + un tas d'autres trucs dans ta personnalité qui font que tu as du mal avec les gens... ça ne peut qu'aider à craquer avant le Bac ^^ L'école n'a peut être rien arrangé, ou au contraire, qui sait ?
Bref, pour répondre plus clairement à ta question : je ne sais pas.
On sait pas grand chose sur le QI, mais si l'école est faite pour des personnes de type A, les personnes de type B auront plus de mal c'est sûr ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   14/02/08, 11:40 pm

Pas de règle. Ta dépression peut aussi bien te faire couler, comme toi apparemment... Ou bien au contraire, faire miraculeusement monter tes moyennes, comme moi l'année passée =).
Prise de conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   16/02/08, 12:29 am

Je pense que tout est lié dans tous les cas : ton état moral, l'evolution de tes notes...
C'est qu'on parle souvent de sensibilité plus elevé pour les HQi, peut parce que le conscience du monde qui les entoure est plus grande ?
Revenir en haut Aller en bas
Ardak
S'intéresse
S'intéresse


Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 25
Citation : Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterit au milieu des étoiles...
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   19/02/08, 04:30 pm

Si je peut me permettre de donner un avis,je pense qu'on peut etablir plusieurs relations de causes a effets avec les différents facteurs que tu as cité.
Moi en tout cas,lorsque j'ai des notes de merdes je sais que c'est parceque je suis hypersensible que je ressent les conséquences de cet echec beaucoup plus violement que la moyenne.Car a travers tes mauvaises notes tu baisse dans ta propre estime(Enfin pour la plupart des gens),tu te sent aussi mesestimé par les autres et c'est en partie cela qui te rend malade,te bloque,et t'empeche de bosser.C'est un cercle vicieux.

Enfin chez moi c'est comme cela que ca fonctionne,je me sent mal rien qu'en pensant au boulot que j'ai a faire car je sais deja que je ne vais pas le faire et je le relie au conséquences que cela aura sur moi et mon entourage.Le fait d'etre hypersensible te rend aussi plus vulnérable aux réactions des autres(Parents,profs),même si tu n'en a pas forcément conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kagira
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Féminin
Nombre de messages : 177
Age : 27
Citation : On n'échappe pas à sa propre folie en s'efforçant d'agir comme des gens normaux
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   19/02/08, 06:37 pm

Citation :

Enfin chez moi c'est comme cela que ca
fonctionne,je me sent mal rien qu'en pensant au boulot que j'ai a faire
car je sais deja que je ne vais pas le faire et je le relie au
conséquences que cela aura sur moi et mon entourage.

C'est tout à fait moi... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kagi.over-blog.com
Corwin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 24
Citation : Il faut deux ans pour apprendre a parler, mais il faut toute une vie pour apprendre a se taire.
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   19/02/08, 07:17 pm

Ardak a écrit:
je sais deja que je ne vais pas le faire

Moi la similitude s'arrete la Very Happy

Quand j'ai trop de boulot je me dis : fait ***** vais encore me faire engueuler parce que j'ai rien foutu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia*
Secrétaire hystérique
Secrétaire hystérique


Féminin
Nombre de messages : 415
Age : 26
Citation : __La question ne se pose pas. Elle en est absolument incapable : il y a trop de vent.-
Jabber : .?
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   19/02/08, 09:55 pm

Pareil. Soit je fais rien, soit je fais à la dernière minute. J'avais lu que ça pouvait être une sorte de perfectionnisme.
"Si je ne peux pas faire une chose très bien, j’aime autant ne pas la faire du tout." et na!
http://www.uquebec.ca/edusante/mentale/le_perfectionnisme.htm

Pour reprendre la question à la base; a mon avis, l'échec scolaire peut être un facteur de la dépression. Mais je pense qu'il ne s'agit jamais vraiment que de ça.

Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
symphazium
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Féminin
Nombre de messages : 606
Age : 24
Citation : C'est très joli la vie. Mais cela à un inconvénient, c'est qu'il faut la vivre.
Jabber : symphazium@jabber.fr
Date d'inscription : 01/12/2007

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   21/02/08, 07:27 pm

C'est intéressant, les 2 articles... le premier est si vrai...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cèl
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3001
Age : 37
Citation : "On sait très bien c'qui s'passe ailleurs mais on ose se plaindre."
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   22/02/08, 10:27 pm

Mouais. On donne pas tous la même importance au bulletin scolaire. Avoir de mauvaises notes ne te fait pas forcément descendre dans ta propre estime, c'est plutôt la réaction de l'entourage qui est importante. Si on te répète sans arrêt que tu es une saperlipopette ou que tes notes comptent plus que tes propres rêves... faut pas s'étonner. Tu finis par y croire. Après c'est à toi d'apprendre à l'ignorer , je dis pas que c'est facile loin de là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   23/02/08, 01:45 am

Pourquoi faire automatiquement un lien entre l'échec scolaire et le fait d'être Eip...
Il y a des choses que l'on n'explique pas avec la psychologie, mais en se rendant à l'évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Cèl
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3001
Age : 37
Citation : "On sait très bien c'qui s'passe ailleurs mais on ose se plaindre."
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   23/02/08, 02:54 am

L'évidence... qu'on est pas doué pour les études ? :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
athena
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 43
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   23/02/08, 03:22 am

Sincèrement je ne crois pas que les EIP ne sont pas "doués" pour les études plus que d'autres !

Je pense que plus tôt ils ont conscience de leur particularité, plus tôt ils comprennent ce que les études attendent d'eux !

Après c'est comme partout, les personnalités diverses et variées font que certains comme le soulignent Cèl, arrivent à surmonter les critiques de l'entourage pendant la période "d'adaptation" au système, et comprennent que les études ne sont qu'un outils et s'accrochent, et puis d'autres ne peuvent décidément pas continuer dans le carcan imposé (sans jugement de valeur biensûr)

Mais j'ai juste une remarque à émettre, c'est à vous de choisir vos priorités et de construire vos jugements de valeurs, les notes sont un baromêtre pour les "normaux pensants" et même à l'âge adulte on est encore noté, évalué...

Pff, j'ai une mauvaise notation (eh oui je suis fonctionnaire, et on nous note comme à l'école ! arf) est-ce que ça fait de moi quelqu'un de moins intéressant, de moins utile, de moins quelquechose ?
Je crois que si j'estime avoir respecter ma moralité, ma conscience professionnelle, si je respecte la ligne de conduite qui m'épanouie, alors la note est très secondaire ! et ne doit pas changer l'estime que j'ai de moi !

Maintenant, le regard des autres intervient en effet, mais finalement, ma personnalité est plus "en avant" que mes notes ! je préfère de loin avoir une mauvaise note et me sentir à l'aise avec moi même, que d'avoir la meilleur et d'être une pâle copie de ce que je veux être...

Ceci dit, si je veux progresser hiérarchiquement, je dois avoir de bonne note geek , donc je me fixe mes priorités ! ai-je envie d'évoluer ? dans quels intérêts ? quels sacrifices cela entrainera t il ? est ce que ça vaut la peine ? et pourquoi ? si j'estime que oui, alors je fais les efforts nécessaires pour atteindre mon objectif....
Même si entre nous les examens sont vraiment loin de la réalité professionnelle et si j'ai peur de l'oral ! je me forceeeeeeee ...

C'est pas gagné non plus, je suis la reine de la procrastination ! tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cèl
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3001
Age : 37
Citation : "On sait très bien c'qui s'passe ailleurs mais on ose se plaindre."
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   23/02/08, 03:40 am

Wouah ça motive tout ce que tu dis ^^ (euh je disais pas "on" dans le sens "nous les EIP" je parlais de "on" en général en fait ^^ parce que je comprends pas bien ce que veut dire Okiki par "en se rendant à l'évidence" mais je cherche peut être trop loin -_-' mon cerveau est Out)

Je suis un peu dégoutée de ne pas pouvoir répondre mieux, mais je vais être crevée et mon père compte chaque touche que je tape Razz bref... je dirais juste que je trouve qu'on devrait tous suivre ce que tu as dit là ^^


Citation :
Maintenant, le regard des autres intervient en effet, mais finalement, ma personnalité est plus "en avant" que mes notes ! je préfère de loin avoir une mauvaise note et me sentir à l'aise avec moi même, que d'avoir la meilleur et d'être une pâle copie de ce que je veux être...

Enfin l'ensemble de ta réponse quoi ^^
Allez je file :/ (y arriverais-je ? Laughing)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   23/02/08, 09:52 am

En tant que lycéenne avec des notes très heu... Moyennes, je me sens un rien remotivée là... Reste a expliquer tout ça a mes parents...
Revenir en haut Aller en bas
Ardak
S'intéresse
S'intéresse


Masculin
Nombre de messages : 33
Age : 25
Citation : Il faut toujours viser la lune car même en cas d'échec on atterit au milieu des étoiles...
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   23/02/08, 03:02 pm

Tout est une question d'adaptation.Le systeme scolaire a été pensé pour des gens "dans la norme",et par conséquent ceux qui sont en marge d'une maniere ou d'une autre s'en trouvent désavantagés.
Ainsi la notation est tres secondaire mais pour des individus deja plus ou moins fragiles,elle constitue aussi un critére d'assimilation.On se sent moins "rejeté" lorsqu'on a des notes correctes(je ne parle pas evidement de ceux qui ont 17 partout) que lorsqu'on a 5 dans toutes les matieres.Pour moi en tout cas,les notes ne peuvent pas réellement ameliorer ma qualité de vie lorsqu'elles sont bonnes;par contre elles peuvent l'abaisser quand elles sont mauvaises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
symphazium
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Féminin
Nombre de messages : 606
Age : 24
Citation : C'est très joli la vie. Mais cela à un inconvénient, c'est qu'il faut la vivre.
Jabber : symphazium@jabber.fr
Date d'inscription : 01/12/2007

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   23/02/08, 03:35 pm

Les notes; sincèrement, je pense qu'elles ne servent à rien...

athena a écrit:
Maintenant, le regard des autres intervient en
effet, mais finalement, ma personnalité est plus "en avant" que mes
notes ! je préfère de loin avoir une mauvaise note et me sentir à
l'aise avec moi même, que d'avoir la meilleur et d'être une pâle copie
de ce que je veux être...

Je suis tout à fait d'accord avec ça... Mais ça dépend aussi du regard de la personne, par exemple, en 6e, j'étais "rejetée" par les autres parce que j'avais des bonnes notes (pas excellentes, mais assez bonnes), parce que j'étais sage... alors que dans d'autres classes ça aurait pu être le contraire, j'aurais pu être rejetée parce que je n'avais pas des bonnes notes mais juste des notes moyennes... Et une note ne reflette pas la personnalité d'une personne...

Maintenant que j'ai compris ça, mes mauvaises notes, même si je sais que ça ne va pas faire plaisir à mes parents, que je vais me faire tuer sur mon bulletin du 2e trimestre, ces notes ne me reflèteront jamais... ou peut-être un peu "t'as pas assez bossé..." voilà en quoi ça pourra me reflèter...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
athena
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 43
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   23/02/08, 03:39 pm

Je comprends Ardak, tu sais, quand j'étais plus jeune, j'avais l'impression que mes parents ne voyaient que par mes notes... "Oh ma fille est brillante à l'école, toujours un train d'avance, une facilité d'apprendre déconcertante..." mais lorsque j'ai eu des difficultés (à l'adolescence par exemple) j'ai eu le sentiment de ne plus être "aimée" d'eux ! comme si je ne représentais plus rien à leurs yeux...

Mais pourquoi se disaient-ils n'y arrive t elle plus ? qu'est ce qui se passe ? et pourquoi ce spleen continuel à la maison, alors qu'elle ne laisse rien paraître en dehors !

Et oh c'est pas possible, notre fille a fugué, mais pourquoi donc, elle a tout et ne manque de rien ? pourquoi veut-elle mourir ?

Je ne pense pas avoir réussi à leur faire comprendre mon mal être, ils ne sont pas rentrer dans mon monde et aujourd'hui encore je les trouve tellement loin de moi ? Pourtant avec mon père, il y avait de la complicité, un quelques chose qui nous reliait, mais je n'ai pas su l'entretenir et lui n'a pas non plus essayé de le conserver...

Mon moral à cette époque dépendait beaucoup de mes notes, et en effet, comme toi il avait tendance à baisser lorsqu'elles étaient mauvaises. Les bonnes notes en revanche ne me donnaient pas plus de satisfaction que cela...
Preuve sans doute que déjà, je savais que ce n'était pas à travers elle que je devais me définir. Mais alors quoi ?

Aujourd'hui comme tu l'a lu, j'ai une opinion plus tranchée sur les notes mais à cette époque j'aurai aimé entendre mes parents me dire que j'étais quelqu'un qu'il était bon de connaître, quelque soient mes résultats scolaires....

Et puis je les comprends un peu aussi, maintenant que je suis mère, la peur que leur fille ne s'intègre pas dans la société en pensant dur comme fer que seul les études sont la panacée !

Aujourd'hui, je sais que la vie est plus complexe, ce qui compte vraiment c'est de garder confiance en soi et de se dire que l'on est capable de se sortir de toutes les situations. Je considère les épreuves comme des passages, il y a une raison à tout, même si sur l'instant on ne voit vraiment pas ou cela va nous mener...

Je ne regrette pas d'avoir rater mes TS, j'ai deux adorables enfants, en bonne santé, de surcroît, des petits zêbres, et je suis entrain de pardonner...
La route est plus ou moins longue, tout dépend de notre résilience aussi !

J'aimerai tellement que vous tous sur ce forum qui douter parfois de vous et qui n'arrivent pas à "en voir le bout" vous gardiez à l'esprit que la vie vous réserve des surprises, et que vous devez tenir le cap ! Vous avez tellement de choses à dire et à apporter...

Désolée pour ce post un peu moralisateur, ce n'est pas mon but mais j'aimerai sincèrement que tout le monde soit heureux! Je sais pas ce que j'ai aujourd'hui ! lol

Arf, ça change des fois où j'ai le cafard, alors je ne me relis pas et je post !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
symphazium
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Féminin
Nombre de messages : 606
Age : 24
Citation : C'est très joli la vie. Mais cela à un inconvénient, c'est qu'il faut la vivre.
Jabber : symphazium@jabber.fr
Date d'inscription : 01/12/2007

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   23/02/08, 03:47 pm

C'est un beau post... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kagira
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Féminin
Nombre de messages : 177
Age : 27
Citation : On n'échappe pas à sa propre folie en s'efforçant d'agir comme des gens normaux
Date d'inscription : 11/01/2008

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   23/02/08, 08:55 pm

Hum.... Faut que je lise deux pages où je rêve..... Neutral

Qu'est-ce qui vous prends d'écrire comme-ça^^

J'ai pas tout lu..(Embarassed)

Toujours est-il que je voulais dire quelque chose (que l'on m'a fait remarqué y a quelques jours) Il s'agit avant-tout de mon cas personnel, mais tant-pis^^ (peut être que certains comprendront où se retrouveront dans ce que je dis...)

J'ai juste demandé à "cette" personne pourquoi selon elle, il était inutile que je sois tester, et on m'a juste répondu que mon échec scolaire était dû à la phobie scolaire...(peur d'aller à l'école => peur de faire des études => peur d'avoir un travail...) Donc il se pourait qu'inconsciemment je fasse un blocage par rapport à mes études dans le but de pas avoir de métier, parce que j'ai trop peur (vous suivez ? Neutral )

Alors ma question maintenant, c'est est-ce qu'une phobie scolaire peut être déclencher par une précocité ?

J'écris ce que je pense, mais je suis un peu HS encore je crois bien Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.kagi.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   23/02/08, 10:06 pm

Je me reconnais un peu dans tout ça...
C'est pas que j'ai peur d'avoir un travail et tout, juste que... C'est tellement... Abstrait... (l'un de mes mots favoris ça...)
Comment savoir ou tout ça va nous mener?? Ce qu'on va devenir??

Sinon, je ne pense pas que ce soit du a la précocité... Je suis pas précoce et j'ai le même type de problème...
Je pense que ça vient du système scolaire élitiste mal fichu!!
Revenir en haut Aller en bas
Soupir
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Masculin
Nombre de messages : 1165
Age : 28
Citation : La bouche pleine d’ombres et les yeux pleins de cris
Jabber : ventnoir@jabber.fr
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   24/02/08, 03:30 am

Je pense que dire qu'une phobie scolaire est declenché par une precocité c'est faux, la personnalité a bien plus d'importance selon moi, de même que l'environement, il ne faut pas tout mettre sur le dos de la precocité.

Peut etre que la precocité dans certains cas particuliers peut favoriser une phobie sociale, au même titre que les tâches de rousseurs :p (ouais mais bon c'est peut etre un peu exageré mais c'est comme ça que je vois ça).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
athena
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 43
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   24/02/08, 03:40 am

Emby, "Système scolaire élitiste ??" tu peux développer s'il te plait ? je suis un peu étonnée de ta remarque...explique moi Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre   Aujourd'hui à 07:40 pm

Revenir en haut Aller en bas
 
Dépression, phobies, échec scolaire, QI, je veux comprendre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Journée de l'échec scolaire
» Sandrine Garcia : A l'école des dyslexiques - Naturaliser ou combattre l’échec scolaire ?
» Échec scolaire et dyslexie
» "Nous sommes des fossiles" : Dossier sur "l'échec scolaire" (Nouvel Obs, 17-23 mars)
» Qu'est-ce que l'échec scolaire?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Eip :: Mots de tête :: Les Mystères de la matière grise :: Psychologie-
Sauter vers: