Forum Eip


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Galères d'orientation...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anachorète
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 26
Citation : L'homme n'est qu'un animal à deux pieds sans plummes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Galères d'orientation...   29/02/08, 10:04 pm

Salut tout le monde ( je sais, ça fait un bail ^ ^ )

Je poste ici pour faire part de mes doutes sur l'avenir...
A la fin de l'année, si tout se passe bien j'aurais le bac en poche.
Mais ensuite ? Si je le pouvais je ferais un triple cursus Philo/Psycho/Socio... Seulement je me tâte quand au choix entre ces différentes possibilités.
LE hic, c'est que j'ai pas vraiment le choix... N'étant pas boursier, et ma mère ( seule source de revennu ) étant surendêttée, je vais devoir me démerder tout seul ( pas un centime d'aide de sa part, ni d'ailleurs... Et là oû ça pose problème, c'est que l'université la plus proche pour la philo et la psycho,se situe à 150 km de chez moi ( enfin quelques dizaines de plus mais bon...)
A Perpignan il n' y a que de la sociologie... Et la socio sans rien à côté cela ne me dit rien dutout.
Resultat, en plus de bosser cet été ( ça me gêne pas dutout ) Je risque de devoir perdre une année entière à faire de la socio à Perpignan tout en bossant à côté pour financer mon année suivante; et ensuite aller à montpellier et suivre un double cursus décalé ( socio 2 ème année, philo 1 ère année ) et c'est foutu pour la psychologie ( quand à choisir j'aurais préféré psycho que socio mais bon...)

Bref, avec vous une idée d'alternative ou... ou je sais pas moi ! Merci ^ ^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclownetriste123456789.skyblog.com/1.html
Cèl
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 3001
Age : 37
Citation : "On sait très bien c'qui s'passe ailleurs mais on ose se plaindre."
Date d'inscription : 01/10/2005

MessageSujet: Re: Galères d'orientation...   29/02/08, 10:38 pm

Contente de te voir Anacho (si si) par contre je peux pas t'aider, j'espère que quelqu'un saura répondre :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colhos
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 48
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Galères d'orientation...   29/02/08, 11:52 pm

Juste une question ... qu'est-ce que tu veux faire comme métier ?
pourquoi ce choix de "psycho" ou "socio" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia*
Secrétaire hystérique
Secrétaire hystérique


Féminin
Nombre de messages : 415
Age : 26
Citation : __La question ne se pose pas. Elle en est absolument incapable : il y a trop de vent.-
Jabber : .?
Date d'inscription : 20/11/2006

MessageSujet: Re: Galères d'orientation...   01/03/08, 12:54 am

Perdre une année, c'est pas dramatique. Tu ne la perds pas vraiment d'ailleurs, ça te laisse le temps de préparer la suite. ça te donne une idée de ce qu'est la fac. Tu pourrais même te passionner pour la sociologie. Et j'ai pas compris ce qui t'empèche de commencer la Psycho en même temps que la Philo l'année d'après. Et d'arrêter la sociologie si ça ne t'a pas plu. Neutral

C'est vraiment galère ces histoires d'orientation, j'suis complètement d'accord...

Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anachorète
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 26
Citation : L'homme n'est qu'un animal à deux pieds sans plummes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Galères d'orientation...   01/03/08, 04:34 pm

Ben, si je fais un double cursus je pourrais pas travailler en même temps, et donc, j'aurais beau avoir économisé pendant un an avant d'aller à Tonpellier que l'année d'après je me retrouverais face aux même problème. Et je parle même pas de la galère que ça va être si j'ai pas une place en cité U...

Citation :
Juste une question ... qu'est-ce que tu veux faire comme métier ?
pourquoi ce choix de "psycho" ou "socio" ?

Et le Philo aussi... Ce sont simplement ces filières là que m'intéressent, c'est si inconcevable ? ^ ^

Et au futur j'ai pas d'idée précise du métier, mes ces filières ne sont pas faites pour les débouchés concrets, en dehors de l'enseignement et des métiers de psychologue; mais ces formations constituent un bagage très interessant pour toute sorte d'emplois; de toute façon je cherche pas l'abondance matèrièlle. Et au moins ce sont des études passionantes qui m'éviterons peut être de passer une année de plus à dormir en cours. ( sauf en philo ^ ^ )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclownetriste123456789.skyblog.com/1.html
Maskaoz
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 30
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Galères d'orientation...   02/03/08, 01:33 am

une petite question à te poser, je crois.

qu'est-ce que tu es prêt à vraiment faire pendant 40 ans de ta vie ? profession ou projet, voire les deux en même temps ? pose-toi le problème sérieusement, en terme d'ambition, de confort, de confiance.

la 1ère année de sociologie n'est pas vraiment compliquée : tu y apprendras principalement l'émergence des différents courants et des fondateurs de la discipline, comment la définir, puis pourquoi et comment t'en servir. quitte à faire un choix, demande-toi ce que tu cherches dans chacune de ces matières, philo, psycho ou socio. si tu cherche des précisions, recherche les sites internets des facultés concernées : généralement, tu as accès aux différents cours prodigués, voire aux programmes.

après, bosser en parallèle, ce n'est pas trop difficile en fonction du taf que tu cherches. du moins des moyens dont tu as besoin pour payer ton inscription et pour vivre à côté. en bossant une quinzaine d'heures par semaine, 20 au pire (week-end inclus), c'est jouable. mais là encore, faut voir en fonction de ton expérience et de tes besoins, encore une fois.

si ça peut te rassurer, j'ai mis 5 ans après mon bac à choisir ce que je voulais faire. toujours sur mes frais. alors prends ton temps pour choisir, mais réfléchis-y bien et sérieusement. histoire qu'à 30 ans, installé avec femme et gosses, tu te rendes pas compte que t'as pas fait ce que tu voulais vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Colhos
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 48
Date d'inscription : 21/11/2007

MessageSujet: Re: Galères d'orientation...   02/03/08, 12:20 pm

Anachorète a écrit:
...
Citation :
Juste une question ... qu'est-ce que tu veux faire comme métier ?
pourquoi ce choix de "psycho" ou "socio" ?

Et le Philo aussi... Ce sont simplement ces filières là que m'intéressent, c'est si inconcevable ? ^ ^

...

Inconcevable ? mais pourquoi écris-tu cela ? Je posais juste la question par rapport à un projet professionnel que tu pourrais avoir ...

Je voulais seulement t'aider ...

Ceci dit les remarques de Maskaoz sont tout à fait intéressantes? Tu devrais vraiment plus réfléchir à l'intérêt de telles filières car si ce n'est pas pour enseigner ou être psychologue, est-ce que ce n'est pas du temps, et de l'argent perdu ... ne le prend pas mal mais c'est ce que je pense ...
Si c'est uniquement par opposition à l'ennui que tu as vécu au lycée, ça mérite que tu y réfléchisse un peu plus ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maskaoz
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 30
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Galères d'orientation...   02/03/08, 06:09 pm

Colhos a écrit:
Anachorète a écrit:
...
Citation :
Juste une question ... qu'est-ce que tu veux faire comme métier ?
pourquoi ce choix de "psycho" ou "socio" ?

Et le Philo aussi... Ce sont simplement ces filières là que m'intéressent, c'est si inconcevable ? ^ ^

...

Inconcevable ? mais pourquoi écris-tu cela ? Je posais juste la question par rapport à un projet professionnel que tu pourrais avoir ...

Je voulais seulement t'aider ...

Ceci dit les remarques de Maskaoz sont tout à fait intéressantes. Tu devrais vraiment plus réfléchir à l'intérêt de telles filières car si ce n'est pas pour enseigner ou être psychologue, est-ce que ce n'est pas du temps, et de l'argent perdu ... ne le prend pas mal mais c'est ce que je pense ...
Si c'est uniquement par opposition à l'ennui que tu as vécu au lycée, ça mérite que tu y réfléchisse un peu plus ...

ce n'est pas à l'intérêt de ces filières que je lui propose de réfléchir. aujourd'hui, elles sont bouchées. parce qu'elles sont bouchées, on encourage de moins en moins d'étudiants dedans. et dans 10 ans, on se rendra compte qu'on en manque. comme les informaticiens il y a 15 ans. comme les manutentionnaires et les artisans depuis 5 ans. c'est un cycle qu'on ne peut pas contrer : à un moment donné dans une carrière, il y a un creux où l'on se bat pour sa place parce qu'il y a des petits jeunes qui se pointent en masse. maintenant ou plus tard, ça arrivera. donc, le problème, c'est pas la pertinence de ces choix.

mais plutôt s'il est certain de vouloir ce présent, et pour quel futur ? j'ai mis 5 ans avant de me rendre compte que ouais, la science po, ça me botte et que c'est mon ambition. et ce après une Licence d'histoire, un an d'arrêt et une année de socio. faut que ça te serve pour les 40 ans à venir, et pas juste pour l'année prochaine, ni les 3, ni les 5 ni même les 20.

donc, conjuguer les 3, ouais. mais il faut que ça t'amène vers ce que tu veux, pas raisonner en te disant que quitte à ne pas savoir ce que tu veux, t'auras au moins ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anachorète
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 26
Citation : L'homme n'est qu'un animal à deux pieds sans plummes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Galères d'orientation...   02/03/08, 11:30 pm

L'essentiel pour moi, c'est pas de déboucher sur une carrière stable, lucrative... Ect, c'est de faire des choses qui m'intéressent, voir me passionnent si possible, or il se trouve que ce sont les domaines traités par ces filières là qui m'intéressent. Et en ce qui concerne mon projet d'avenir il ne dépendrait pas de la filière que je prendrais et il est à la limite du simple rêve, ( tout le monde ne rêve pas d'une vie confortable avec une conception formatée du bonheur ect...) donc ce n'est pas ici la question... La question c'est plûtot de savoir quelle alternative j'aurais si je me rate dans ce projet ( ce qui, me connaissant a de très fortes chances d'arriver ). Et comment parvennir à une alternative dans laquelle je puisse m'épanouir ? En évoluant dans les domaines couverts par ses filières, de prêt ou de loin, l'enseignement est le débouché direct pour la philo par exemple, mais il n'emp^che qu'un master de philo est le bienvenu dans une multitude d'emplois. ( même le conseiller d'orientation qui ne sert pas à grand chose à vrai dire m'a confirmé cela. ) Sans nous enfermer pour autant dans une carrière toute tracée.

En tout cas, merci de vos reponses ^ ^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclownetriste123456789.skyblog.com/1.html
Maskaoz
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 30
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Galères d'orientation...   03/03/08, 02:53 am

Anachorète a écrit:
L'essentiel pour moi, c'est pas de déboucher sur une carrière stable, lucrative... Ect, c'est de faire des choses qui m'intéressent, voir me passionnent si possible, or il se trouve que ce sont les domaines traités par ces filières là qui m'intéressent. Et en ce qui concerne mon projet d'avenir il ne dépendrait pas de la filière que je prendrais et il est à la limite du simple rêve, ( tout le monde ne rêve pas d'une vie confortable avec une conception formatée du bonheur ect...) donc ce n'est pas ici la question... La question c'est plûtot de savoir quelle alternative j'aurais si je me rate dans ce projet ( ce qui, me connaissant a de très fortes chances d'arriver ). Et comment parvennir à une alternative dans laquelle je puisse m'épanouir ? En évoluant dans les domaines couverts par ses filières, de prêt ou de loin, l'enseignement est le débouché direct pour la philo par exemple, mais il n'emp^che qu'un master de philo est le bienvenu dans une multitude d'emplois. ( même le conseiller d'orientation qui ne sert pas à grand chose à vrai dire m'a confirmé cela. ) Sans nous enfermer pour autant dans une carrière toute tracée.

En tout cas, merci de vos reponses ^ ^

en gros, tu sais quoi faire, mais tu prévois un filet de sécurité alors que tu n'as même pas commencé.

concentre tout ce que tu pux dans ce que tu as vraiment envie de faire. l'alternative, tu y penseras plus tard, si tu réalises que ce n'est pas ta voie. à défaut d'y perdre de l'argent, tu y gagnes de la confiance et de l'expérience.

commence pas à te fixer des limites pareilles, sinon tu risques de tout le temps penser que tu peux échouer. n'importe qui le peut. si t'as envie d'y arriver, t'y arriveras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anachorète
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 26
Citation : L'homme n'est qu'un animal à deux pieds sans plummes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Galères d'orientation...   03/03/08, 07:22 pm

Je t'assure qu'il vaut mieux penser au filet avant de partir jouer au routard^ ^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclownetriste123456789.skyblog.com/1.html
Corwin
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 166
Age : 24
Citation : Il faut deux ans pour apprendre a parler, mais il faut toute une vie pour apprendre a se taire.
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Galères d'orientation...   03/03/08, 08:22 pm

D'un point de vue strictement logique, faut mieux préparer le filet avant de tomber. Mais maintenant, t'es pas le premier que je connais qui se lance dans ce genre d' étude pour au final pas déboucher à grand chose. Si c'est vraiment un sujet qui te plait tu pourras toujours l'étudier chez toi, alors qu'un vrai métier sera beaucoup plus dur à trouver.

Le plus simple pour toi serait de trouver un truc qui offrirait un débouché sur un métier qui pourrais te plaire, et étudier pour toi à coté la philo ou la psycho. Je connais pas ton rêve, mais avoir une situation stable pour l'ateindre serais peut être plus confortable non ?

Je connais une personne passionnée par le droit, qui n'a pas fait d' étude de droits, mais qui par son interessement s'y connait autant, voir plus que certains avocats...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anachorète
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 26
Citation : L'homme n'est qu'un animal à deux pieds sans plummes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Galères d'orientation...   03/03/08, 11:08 pm

Oui, mais autant étudier dans un domaine qui me passionne qui me permettra d'accrocher mon filet à ce domaine là plûtot qu'a une filière quelquonque dans laquelle je sais d'avance que je vais m'ennuyer ( presques toutes les autres filières ne me disent rien dutout. ) De plus je risque de pas avoir le temps de m'adonner à quelque chose qui me passionne puisque je suis forcé de travailler à côté de mes études...
Quant à mon rêve, il est l'instabilité même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclownetriste123456789.skyblog.com/1.html
Maskaoz
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 168
Age : 30
Date d'inscription : 03/06/2007

MessageSujet: Re: Galères d'orientation...   03/03/08, 11:21 pm

Anachorète a écrit:
Je t'assure qu'il vaut mieux penser au filet avant de partir jouer au routard^ ^

et pour être passé par là où tu es en ce moment, je t'assure que tu n'as pas besoin de penser au filet quand tu es certain d'aimer ce que tu fais et que tu es certain que c'est un chemin pour arriver à ce que tu veux.

tant que je me suis fixé un filin de sécurité dans ma tête, je n'ai jamais pleinement cru en ce que je voulais faire.

à présent que je ne le fais plus, je m'implique sans retenue. et j'y arrive. pas toujours facilement, évidemment, mais j'y arrive.

pour ça que la question, c'est pas si tu veux faire telle et/ou telle filière, mais si tu es certain de suffisamment aimer pour vouloir t'y impliquer à fond parce que tu vas en vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anachorète
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 26
Citation : L'homme n'est qu'un animal à deux pieds sans plummes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Galères d'orientation...   05/03/08, 11:25 pm

Bien sûr que je suis certain d'aimer la philo et la psycho, je doute un peu pour la psycho mais ce n'est qu'une année de test tout en travaillant à côté que je ferais alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclownetriste123456789.skyblog.com/1.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Galères d'orientation...   Aujourd'hui à 09:13 pm

Revenir en haut Aller en bas
 
Galères d'orientation...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Orientation apres un BEP Electrotechnique
» orientation troisième
» semestre 4 orientation aide ??
» orientation collège
» Besoin d'orientation SVP!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Eip :: Mots de tête :: L'école selon vous-
Sauter vers: