Forum Eip


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Partagez | 
 

 Agitateur d'inconscients et apprentissage par appropriation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
sympascal
Petit nouveau
Petit nouveau


Masculin
Nombre de messages: 5
Age: 54
Date d'inscription: 07/04/2008

MessageSujet: Agitateur d'inconscients et apprentissage par appropriation   15/04/08, 05:33 pm

Juste une simple petite contribution.

Personnellement, j'associe la surefficience mentale à la préférence hémisphérique droite (sujet développé par Béatrice Millètre dans son petit guide pour personnes intélligentes qui ne se trouvent pas douées). Elle est pour moi (dites moi si ces idées ont été développées par ailleurs) liée à trois éléments :

- la présence d'un "dominateur mental" au cours de la petite enfance,
- la prédisposition au dialogue entre inconsciences,
- le recours à un apprentissage non reproductif.

Pour simplifier à l'extrême, je pense que la surefficience mentale, généralement associée à un fort besoin créatif, est un mode adaptatif de réponse psychologique à la une tentative de domination d'un proche (généralement parent) adulte sur l'enfant. Face à une très forte personnalité, l'enfant est contraint de trouver un mode d'appréciation alternatif. Pour exister aux yeux du "dominateur", il lui faut impérativement faire appel à son imagination et se développer sur un terrain différent (d'où la non reproduction sur laquelle je reviendrais). Faute de repères, l'enfant doit faire preuve d'originalité. Plus l'environnement est "atypique", plus l'intelligence mise en oeuvre sera spécifique et forte.

A mon avis, le terrain de prédilection de la surefficience mentale n'est pas celui qui transparait visiblement. Comme elle provient d'un biais, elle fait appel et s'adresse en premier lieu à l'inconscient. Je pense que la personnalité douée lit les inconscient de ses interlocuteurs et dialogue en priorité avec eux. D'où deux conséquences marquées, l'une sur une certaine incompréhension (les messages ne sont pas ceux qui transparaissent) et un forte apétence artisitique (qui est à mon sens un communication entre inconsciences) qui peu aussi de révèler sous forme de recherche scientifique. Finalement, toutes les recherches ou presque portent sur les phénomènes "visibles", conscients, alors que la clé est une forme d'échanges entre des inconscients.

Enfin, je pense que tout notre système éducatif (ou presque) est fondé sur un mode d'apprentissage reproductif (je cherche à faire comme il m'est montré, éventuellement en mieux, j'apprend pour restituer, généralement sous forme d'examens), alors que l'intelligence se développe par un apprentissage appropriatif (je cherche à comprendre pour faire moi même comme je le sens, j'apprend par curiosité et par plaisir). D'ailleurs le mode reproductif n'est pas appropriés à tous les apprentissages "personnels" (être enfant, être partent, être partenaire, être productif.....), ce qui génère leur exclusion (alors qu'ils sont fondamentaux) du système éducatif. Je crois que tous ceux qui présentent une surefficience mentale recourent à l'apprentissage appropriatif (ce qui peut expliquer leur désaffection pour le système reproductif d'origine faussement élitiste).

Si l'on met bout à bout ces trois points (réaction adaptative, recours à l'inconscient et apprentissage appropriatif), je trouve que la notion d'intelligence et de décalage créatif devient beaucoup plus claire. Les cas particuliers (personnages historiques, simples quidams) prennent une signification plus compréhensible.

Pour être plus prècis, je ne pense pas que de simples conditions particulières suffisent à générer des profils de type surefficience mentale, préférence hémisphèrique droite ou hypercréativité. Je suppose la présence d'un facteur d'adaptation psy spécifique est nécessaire, à mon avis sous forme de "très forte personnalité".

Pour ce qui provient des parents, je fais un distinguo entre l'apprentissage par reproduction et celui par appropriation qui sont à mon avis fondamentalement différents (autant que peuvent l'être en matière génétique la reproduction et l'évolution).

Enfin, en ce qui concerne la préférence hémisphérique, il est sur que les deux hémisphères ont leur rôle à jouer (comme les deux mains) et qu'il ne s'agit pas de simplifier à l'extrème, juste de prendre en considération une "tendance" (voir les droitiers et les gauchers) et les conséquences qu'elle peut avoir.

Je suis persuadé que la "nature" a mis en place des processus adaptatifs en matière psychologique qui sont les pendants (même types de logiques) de ceux qu'elle a développé sur le plan "physique". Pour moi, les caractéristiques psys sont des réponses à des pressions "environnementales" avec avantages "reproductifs".


Je serais curieux de connaitre vos réactions (et je demande à nouveau si vous avez des références sur ces sujets de réflexions).

A bientôt
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tux
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages: 234
Age: 23
Citation: «Je n'ai jamais laissé l'école interférer avec mes études» -- Mark Twain
Jabber: tux31@jabber.org
Date d'inscription: 02/04/2008

MessageSujet: Re: Agitateur d'inconscients et apprentissage par appropriation   15/04/08, 05:00 pm

Oulah c'est complexe

Tu penses donc que ce qui génère un meilleur rendement intellectuel, c'est le besoin de l'enfant de se détacher d'une figure dominatrice (parentale ou autre)?

Qu'appelles-tu le recours à l'inconscient? Est-ce le recours à une créativité? Ou à des processus d'apprentissage inconscients (assimilation)?

Le système scolaire est effectivement basé sur un système de reproduction des connaissances fournies par le prof. Toutefois, on remarquera que beaucoup d'élèves apprennent quand même par assimilation jusqu'à un niveau où cela ne sera plus possible.
Par ailleurs, penses-tu que l'on ne puisse apprendre que par assimilation?

(je pose pas mal de questions parce que j'ai pas encore tout compris de cette théorie, dont je n'avais pas encore entendu parler)

Ah ouais et sinon : Bienvenue, et n'oublie pas de passer par la catégorie «présentation» ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
athena
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages: 103
Age: 41
Date d'inscription: 01/11/2007

MessageSujet: Re: Agitateur d'inconscients et apprentissage par appropriation   15/04/08, 06:00 pm

Bonjour

Hum,......ton texte me met mal à l'aise pour diverses raison :

Citation :
Face à une très forte personnalité, l'enfant est contraint de trouver un mode d'appréciation alternatif. Pour exister aux yeux du "dominateur", il lui faut impérativement faire appel à son imagination et se développer sur un terrain différent (d'où la non reproduction sur laquelle je reviendrais). Faute de repères, l'enfant doit faire preuve d'originalité. Plus l'environnement est "atypique", plus l'intelligence mise en oeuvre sera spécifique et forte.

Désolée, mais quel est le rapport avec "l'intelligence"mise en oeuvre pour faire face à un environnement "atypique" (encore faudrait-il définir ce que tu entends par atypique) et la précocité ?
Tu sous entends que la précocité est lié à une réponse psychologique de l'enfant face à une situation de domination ????
Je n'adhère pas du tout Mad

Je crois que cela fait appel à des instincts de survie plutôt...et permet aussi certainement à certains d'user de ressources pour faire face et ainsi murir plus vite, mais en quoi la précocité est la conséquence de ce genre de situation ?

Quand à ton paragraphe sur le dialogue entre inconscients, je suis très sceptique également.
Les EIP développent à mon sens une intuition, une analyse plus fine et plus subtile de leur environnement de part le fait qu'ils intègrent les informations des stimulis extérieurs plus vite et en plus grande quantité !
Cela leur permet parfois de cerner avec lucidité les gens qu'ils rencontrent et ce sentiment là peu être assimiler à de l'intuition, mais de là à dire qu'il s'agit d'un dialogue entre inconscient !!!

D'ailleurs, à travers les écrits aussi on peut se forger rapidement une idée de ce que l'autre cherche OKé  oké

Et je ne sais pas pourquoi, mais je suis mal à l'aise avec toi, encore désolée...Mais l'avenir me dira si j'avais raison...

Et au fait pour l'apprentissage par l'appropriation, c'est un des concept sur lequel réfléchi le gouvernement (et oui ça lui arrive) pour vaincre l'illettrisme par exemple...

J'aurai aimé aussi que tu prennes le temps de te présenter, histoire de m'enlever cette sensation étrange...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melsophos
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages: 814
Age: 44
Date d'inscription: 07/12/2006

MessageSujet: Re: Agitateur d'inconscients et apprentissage par appropriation   15/04/08, 06:20 pm

Comme Athena, je suis très sceptique à propos de ton explication sur les subconscients. QUant à ce dont tu parles en général, je n'appellerai pas ça "intelligence" mais plutôt "volonté", si tant est que tes explications soient juste : pour moi l'intelligence est un facteur génétique, dont l'expression dépend ensuite de l'environnement, en grande partie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.melsophia.org
Nini
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages: 72
Age: 22
Jabber: nini@jabber.fr
Date d'inscription: 07/04/2008

MessageSujet: Re: Agitateur d'inconscients et apprentissage par appropriation   15/04/08, 08:06 pm

pareil que athena et melsophos....je ne suis pas d'accord Neutral ...je ne suis pas très d'attaque pour extrapoler Embarassed , juste que çà me rapelle le "débat" que l'on a eu dans " de l'origine de la précocité et du vécu" ( je crois que c'était çà le titre )....on a tourné un peu dans le pourquoi du comment là aussi....donc mon avis sur la question est là bas....
sinon, bienvenue ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ninilppj.deviantart.com/
Chaimsa
Petit nouveau
Petit nouveau


Nombre de messages: 6
Date d'inscription: 01/12/2005

MessageSujet: Re: Agitateur d'inconscients et apprentissage par appropriation   17/04/08, 03:34 pm

C'est une manière détournée d'éviter la question de l'inné et de l'acquis dans l'intelligence. Question explosive dans notre société qui ne veut pas entendre parler de différence liée à la génétique et préfère de loin que l'intelligence soit liée à l'environnement. Ce qui n'est pas faux d'ailleurs, certaines études sur des enfants adoptés montrent que l'environnement joue bien un rôle dans le développement du QI. Comme d'ailleurs les vitamines, les stimulis apportés, l'alimentation, les activités... la liste est longue. D'ailleurs j'ai la mémoire d'études sur le fait que les aînés de famille sont statistiquement plus doués que les suivants. Est-ce à dire qu'ils ont été plus sous un rapport de domination ? Possible (même si ça me laisse dubitative) que ça joue un rôle au même titre que l'effort que doit faire l'aîné pour faire de ses parents des parents justement. Je ne pense pas que ce que tu dis sur les grands hommes soit exact quant à une corrélation avec la domination. Mais bon à voir, il faudrait en faire l'étude pour le dire. Peut-être as-tu plus de détails que j'ignore à ce niveau-là.
Nous sommes dans une période où il n'a jamais été autant question de génétique et où à la fois la moindre réflexion sur le fait qu'il y a une corrélation entre génétique et QI semble être un gros mot. Tout ça m'amuse beaucoup. Finalement personne n'en sait rien et mille théories fleurissent. Et si l'intelligence c'était comme la beauté un agencement subtil entre inné et acquis, nature et culture, adaptation et inadaptation, effort et paresse, amour et haine, gêne et environnement (allez encore une théorie, une de plus)... Et ne faut-il pas reconnaître que nous ne savons pas comment exactement fonctionne tout cela. Si demain la femme la plus intelligente était inséminée par l'homme le plus intelligent, est-ce que ça donnerait un superman de l'intellect ? C'est ça qui est marrant, c'est que c'est absolument improbable. Et si un homme le plus effacé du monde et la femme la moins conflictuelle du monde faisaient une petite bonne femme qui n'aurait à se battre contre aucun grand dominateur, est-ce que pour autant elle ne pourrait pas devenir une enfant précoce ? Moi ça me plaît et ça m'amuse et ça m'intéresse de savoir que pour le moment nous ne pouvons pas être mis dans de petites cases. Taille des crânes, théories raciales et racistes, kaput tout ça, maintenant c'est l'adaptation à l'agression (théorie de la survie de l'espèce rapportée aux humains mais attention tient-elle la route justement pour les humains qui ne fonctionnent pas au pur instinct ?). Bon j'arrête, je dois partir bosser et puis c'est vrai, c'est complexe tout ça... A voir... Mais à méditer tout de même, ce qui apparaissait comme vérité hier est devenu erreur aujourd'hui... Donc ce qui nous apparaît comme vérité aujourd'hui... A mon sens décrypter le fonctionnement humain ne servivra qu'à asservir l'homme, c'est pour cela qu'un peu de mystère me paraît préférable. Mais il n'y a pas de mal à essayer de mettre de l'ordre dans le chaos et c'est sûrement notre destinée de tenter toujours de donner un sens.
Cette semaine je lisais un article sur la dyslexie, on en a fait des théories à ce sujet, une foultitude même de théories. Et bien là, dans cet article, il était dit que la dyslexie venait d'un manque de matière grise dans une certaine partie du cerveau. Là je vois certains qui disent "donc c'est bien un problème physique, et même ça peut être génétique". Oui mais... mais il est possible qu'une situation mentale induise la production de telle ou telle hormone, pourquoi pas de la matière grise. Et voilà ça recommence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attente
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages: 143
Age: 26
Citation: Tuer le temps qui nous regarde mourir...
Date d'inscription: 08/04/2008

MessageSujet: Re: Agitateur d'inconscients et apprentissage par appropriation   17/04/08, 05:29 pm

Je sui d'accord avec Chaimsa, un peu de mystère ne fait pas de mal... Il y aura toujours des cas pour contredire les théories sur l(intelligence, et c'est bien tant mieux. Ne nous sentons pas obligés de refaire "les rivières pourpres"! Et pour ca, je crois que le meilleur moyen, c'est de ne pas savoir comment les refaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amyly
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Féminin
Nombre de messages: 173
Age: 24
Citation: "tous ensembles contre les imbéciles" Werber
Date d'inscription: 14/06/2006

MessageSujet: Re: Agitateur d'inconscients et apprentissage par appropriation   18/04/08, 11:49 pm

Je ne sais que trop penser de ce texte, je n'arrive pas vraiment a me situer dedant, j'ai vécu dans un milieu tout ce qu'il y a de plus typique, une mère au foyer, et un père ingénieur, ils m'ont toujours aidé dans les choses que j'ai entreprises, et quand j'ai dis a mon paternel que j'allais faire art, j'ai cru qu'il allait faire une syncope, alors non, je ne pense pas que l'on puisse regrouper la planete eip dans un texte aussi court ^^...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sympascal
Petit nouveau
Petit nouveau


Masculin
Nombre de messages: 5
Age: 54
Date d'inscription: 07/04/2008

MessageSujet: Re: Agitateur d'inconscients et apprentissage par appropriation   25/04/08, 05:21 pm

Des questions intéressantes.

Pour tenter d'y répondre. A mon sens, le coté atypique ne produit qu'un renforcement de l'effet "parent dominateur" (il n'est pas question de violence, mais de forte personnalité). Il ne s'agit pas d'une prédisposition génétique (du moins de mon point de vue), mais d'une adaptation contextuelle. A mon avis, ce que nous appelons intelligence est principalement acquise, et très tôt, l'aspect inné est pour moi un simple autre facteur de renforcement (que je ressens ayant un impact limité). Je perçois la précocité comme une réponse à un stress, à une la nécessité de s'affirmer pour exister (relire la bio de Mozart pour comprendre ce dont il s'ait).

Justement, à propos des "grands hommes", j'avais pris un option qui correspondait à ce sujet en MBA HEC (supposé sérieux, prof de doctorat) et des études poussées ont montrées que chacun avait un moteur psychologique (ce qui est logique), et que celui-ci se trouve dans l'enfance, généralement liée au père ou à l'image du père. C'est une constante que l'on retrouve dès que l'on prend la peine de fouiller un peu.

Pour ce qui est de l'apprentissage par appropriation, les pontes de l'éducation nationale ne le comprennent tout simplement pas. Quand il s'en approche cela donne des monstres comme l'apprentissage de la lecture par la méthode globale qui donne des résultats désastreux. Il faut d'abord apprendre à aimer apprendre, apprendre comment apprendre, et cette étape n'est tout simplement pas prise en compte par les gouvernants.

La volonté, c'est autre chose. Un demeuré peu avoir une volonté de fer. C'est un autre sujet.

Quand au rapport entre créativité, préférence hémisphèrique droite et inconscient, c'est pour moi une évidence. Finalement, on oublie de prendre en compte le facteur différentiel majeur. La véritable créativité artistique est, à mon sens, un message qui a réussi a toucher l'inconscient. On peut lui trouver a posteriori des modalités factuelles, mais on oublie le principal. Pour la musique, cela parait clair (voir Mozart encore). L'intuition qui tient tant d'importance dans les processus scientifiques (bien plus que l'on ne le voit, avec toujours des analyses a posteriori), est aussi un message reçu de l'inconscient qui a traité les données dans un environnement contextuel.

Pour faire bref, je pense que tous ceux qui utilisent leur intelligence de manière créative ont une forte tendance à utiliser l'inconscient (le leur et celui des autres), sans forcément en être conscient (dans la pub, ils savent de quoi je parle). En fait nous avons discours explicatif et des attitudes qui ne correspondent pas aux réactions sous jacentes. Une des grosses difficultés des vrais "créatifs", de ceux qui fonctionnent de manière globale, est justement une incompréhension due à un déphasage. Les modalités d'expression conscientes (j'essaie de m'expliquer) et les modalités de communication inconscientes (l'évidence pas si évidente) ne collent pas, et du coup, gènèrent un phénomère de rejet.

Ce sont des sujets qui mériteraient mieux que quelques lignes jetées au passage comme c'est le cas.

A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
athena
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages: 103
Age: 41
Date d'inscription: 01/11/2007

MessageSujet: Re: Agitateur d'inconscients et apprentissage par appropriation   25/04/08, 07:08 pm

As-tu lu "le traité de la servitude libérale" de Beauvois ? je pense que cela te permettrai de réaliser que ton postulat de départ est faux, une éducation autoritaire ne fabrique que des adultes qui plus tard fonctionnent sans véritable liberté et l'acceptation de la soumission n'est pas seulement l'apanage des enfants en état de basses tensions cognitives !!!

Je cite " Les gens, lorsqu’ils sont entrés en situation de soumission forcée, acceptent finalement ce qu’on leur demande sans solliciter leurs attitudes et valeurs initiales ; ils font donc fonctionner ce que J.L. Beauvois dénomme leur script de l’obéissance."

L'enfant a besoin d'un minimum de normes, il faut lui apprendre à distinguer internalité d'externalité, à faire son tri, mais ne pas oublier que du point de vue des affects, le développement passe aussi par les limites et qui dit limite dit norme... D'où un équilibre à trouver entre le sens de la réflexion et les affects sans pour autant trop développer le faux-self... dixit une amie lors d'une conversation sur l'éducation...

Bref, j'adhère toujours pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Agitateur d'inconscients et apprentissage par appropriation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Programme d'apprentissage du Coran : Al-Fatiha et les trois dernières sourates du Coran (pour les froncophone)
» technique Borel Maisonny pour l'apprentissage des sons
» La course à l'apprentissage
» technique d'apprentissage de visualisation avec la Cascade
» apprentissage de la conjugaison: besoin d'aide!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Eip ::  ::  :: -