Forum Eip


 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gauche et anti-libéralisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
cbooolavie
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 23
Citation : Quand on ferme une école, on ouvre une prison Victor Hugo
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Gauche et anti-libéralisme   27/04/08, 07:03 pm

Mr_Moot a écrit:
on peut dire que je suis clairement anti-liberal
On va s'entendre =)
T'as entendu parler du mouvement pour une gauche unie anti-libérale??? et des CUAL??


Edit Melso : Ce sujet provient de la division du sujet de présentation de Mr_Moot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zefan07.skyrock.com/1.html
Tux
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 26
Citation : «Je n'ai jamais laissé l'école interférer avec mes études» -- Mark Twain
Jabber : tux31@jabber.org
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   27/04/08, 07:12 pm

cbooolavie a écrit:
Mr_Moot a écrit:
on peut dire que je suis clairement anti-liberal
On va s'entendre =)
T'as entendu parler du mouvement pour une gauche unie anti-libérale??? et des CUAL??

Gauche unie?

Suspect

Où ça?

Sinon anti-libéral dans quel sens? Contre la libre entreprise (faut que l'Etat dirige et planifie tout pour le bien du peuple) ou contre la dérégulation et la politique du laissez-faire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr_Moot
Apprenti
Apprenti


Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 25
Citation : "Quand on sait ce qu'on sait, quand on voit ce qu'on voit, on a raison de penser ce qu'on pense"
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   27/04/08, 07:18 pm

Il y a de nombreux mouvements anti-liberaux en France, malheuresement ceux ci sont souvent d'importance moindre, et en effet loin d'être unis... Neutral
Anti libéral dans le sens ou je m'oppose simplement à la doctrine... "Le libéralisme n'a pas d'avenir" comme le démontrait Guillaume Duval.
Apres je ne dis pas que l'état doit tout planifier, on tomnberait dans un système à la limite du communisme (ce qui en soit, n'est pas une mauvaise chose non plus, mais de nos jours.... Neutral ). Mais il est certain que l'etat devrait recadrer un peu les choses... or, c'est le contraire qui se produit actuellement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cbooolavie
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 23
Citation : Quand on ferme une école, on ouvre une prison Victor Hugo
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   27/04/08, 07:31 pm

Mr_Moot a écrit:
Il y a de nombreux mouvements anti-liberaux en France, malheuresement ceux ci sont souvent d'importance moindre, et en effet loin d'être unis... Neutral
Non, non celui là il a une vraie importance : bien que peu de gens le sachent c'est le mouvement que représentait José Bové aux élections présidentielles (mauvais choix de représentant d'ailleurs mais c'est à cause de problèmes internes dues notamment aux autres parties de gauche).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zefan07.skyrock.com/1.html
Tux
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Masculin
Nombre de messages : 234
Age : 26
Citation : «Je n'ai jamais laissé l'école interférer avec mes études» -- Mark Twain
Jabber : tux31@jabber.org
Date d'inscription : 02/04/2008

MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   27/04/08, 07:33 pm

J'ai vécu dans un pays post-communiste, et je t'assure que bien que le communisme ait pas été aussi horrible, en tout cas en Hongrie, qu'on ne le dit, c'est mauvais aussi. Surtout que c'est une dictature. En plus, c'est improductif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cbooolavie
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 76
Age : 23
Citation : Quand on ferme une école, on ouvre une prison Victor Hugo
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   27/04/08, 07:40 pm

Le communsime, une dictature??? Je suis pas tout à fait d'accord. C'est certaines dictatures qui ont utilisé le communisme et pas l'inverse. C'est vrai que le communisme actuel n'est pas très glorieux mais la doctrine de base n'est pas si mauvaise (bien sûr ça dépend de l'avis de chacun sur la société idéale).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zefan07.skyrock.com/1.html
Mr_Moot
Apprenti
Apprenti


Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 25
Citation : "Quand on sait ce qu'on sait, quand on voit ce qu'on voit, on a raison de penser ce qu'on pense"
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   27/04/08, 07:49 pm

+1 cbooolavie
Un amalgame terrible est fait entre communisme et applications du communisme.
Je suis d'avis qu'il n'a pas encore été testé dans des conditions propices, et que cela a derivé dans (presque...) tous les cas vers un regime dictatorial.
Je ne soutiens pas les approches totalitaristes qui en ont été faites, mais la doctrine Marxiste en elle même. Attention à la confusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wolfgang
S'intéresse
S'intéresse


Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 26
Jabber : De quoi ? Laurent Jalaber ?
Date d'inscription : 18/04/2008

MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   27/04/08, 08:49 pm

Oui mais dans ce cas aucune bonne application du communiste a été accomplie .... Est-elle possible ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://interludes.forumactif.biz/
Mr_Moot
Apprenti
Apprenti


Masculin
Nombre de messages : 21
Age : 25
Citation : "Quand on sait ce qu'on sait, quand on voit ce qu'on voit, on a raison de penser ce qu'on pense"
Date d'inscription : 26/04/2008

MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   27/04/08, 10:30 pm

Vu l'opinion publique très majoritairement anti-communiste, j'en doute...
A moins qu'un autre veritable crash boursier n'intervienne, dans ce cas, c'est different...( ce qui tôt ou tard arrivera...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attente
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 143
Age : 28
Citation : Tuer le temps qui nous regarde mourir...
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   27/04/08, 11:17 pm

Quand on étudie la théorie de Marx, je trouve que ses failles et ses contradictions se ressentent déjà fort... Un homme n'est qu'un homme, ce qui en soi condamne le communisme...
Le libéralisme pur est tout aussi utopiste, puisque les conditions de concurrence parfaite sont impossibles à mettre en place (transparence, absence de monopole notamment...)
Néammoins, je pense que votre orientation politique dépend aussi assez fort de celle du pays dans lequel vous vivez: vous êtes gouvernés par Sarko, de droite, et un beau crétin, tous les libéraux de ma famille se rejoignent sur ce point. Donc forcément, la droite française, on désapprouve...
Si vous veniez vivre en Belgique et voir la calamité socialiste qui frappe notamment Charleroi, et la corruption totale qui y règne (se construire une villa à Carcassone avec l'argent qu'on pique sur le budget des logements sociaux, je trouce ca moyen), vous auriez drôlement moins envie d'être de gauche... Surtout si vous voyiez une loi écrite proposée par un ministre socialiste... C'est bourré de fautes vraiment grossière, on se demande si le ministre a compris que le but de la loi n'était pas de laisser le juge décider de tout, et surtout, ca manque systématiquement ses oblectifs, ca a à coup sur l'effet inverse... Pour l'instant ils sont en train de flinguer le marché de la location, avec des mesures destinées à résoudre la crise de la location, c'est assez joli...
Donc bref, je serai peut être de gauche quand je recontrerai des politiciens de gauche qui ne soit pas soit très cons, soit très corrompus, soit les deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melsophos
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 814
Age : 46
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   27/04/08, 11:40 pm

Citation :
Un homme n'est qu'un homme, ce qui en soi condamne le communisme...

Un homme restera toujours un homme. Sauf s'il décide de transcender sa nature.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.melsophia.org
Tiaiti
Accro de l'ordi
Accro de l'ordi


Féminin
Nombre de messages : 156
Age : 26
Date d'inscription : 09/03/2008

MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   28/04/08, 12:27 am

Personellement je me situe largement chez les libéraux, en tout cas au niveau du fond ; mais attention, les libéraux Suisses, qui sont, me semble-t-il, plus modéré qu'en France.

Je dirais que les extrêmes sont de toute façon néfaste, à droite comme à gauche. Ensuite, ça dépend de la façon dont on voit l'être humain, et dans quel sens on veut le faire évoluer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attente
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 143
Age : 28
Citation : Tuer le temps qui nous regarde mourir...
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   28/04/08, 11:42 am

Melsophos a écrit:
Citation :
Un homme n'est qu'un homme, ce qui en soi condamne le communisme...

Un homme restera toujours un homme. Sauf s'il décide de transcender sa nature.

L'ennui, c'est qu'il ne suffit pas qu'un homme transcende sa nature, il faut que tous le fassent...
Ce qui pour moi rendrait possible autant le libéralisme que le communisme... Mais comme l'homme ne transcende pas sa nature, il faut choisir un système intermédiaire, qui compose avec nos faiblesses et tente de corriger les erreurs... En Belgique, je trouve que les libéraux le font mieux, que leurs actions sont plus justes et efficaces, même si dans l'ensemble ils ne me satisfont quand même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soupir
Marteleur du clavier fatigué
Marteleur du clavier fatigué


Masculin
Nombre de messages : 1165
Age : 28
Citation : La bouche pleine d’ombres et les yeux pleins de cris
Jabber : ventnoir@jabber.fr
Date d'inscription : 22/10/2005

MessageSujet: c   28/04/08, 02:18 pm

Je suis d'accord avec attente sur le communisme, c'est de la pure naïveté de croire que personne ne sera attiré par le commandement de la communauté en ayant des intérêt plutôt personnel, pour cela il faudrait changer l'humanité et le mode de fonction de l'Homme (et ça c'est pas evident, puis pas forcement très ethique si on agit en terme de conditonnement par l'education).

Moi je rêve d'anarchie, tout en sachant que dans l'etat actuel des choses c'est strictement impossible (mais c'est très seduisant :p).

En ce qui concerne les systemes moins utopiques, et plus actuel, j'etais assez attiré par le milieu de bayrou, cependant je ne peux pas m'empecher de penser que la droite et la gauche (un systeme de designation bien trop lineaire à mon gout ), ont des visions de societé stable (bien que relativement different), et ne pas appliquer une de ces visions entierement, viendrait à ne rien faire du tout (c'est pour ça que je ne m'oppose pas theoriquement en terme de politique interieur au gouvernement (et actuellement au president puisque il est largemment sur le devant de la scène)), ce qui voudrait dire que le centre ne doit pas se contenter de piquer un peu des idées de gauche et un peu des idées de droite, mais plutôt construire sa propre vision de la societé ce que je n'ai pas l'impression de voir pour l'instant. Enfin de manière generale les politiciens s'appuient plus sur les moyens de communications que sur le fond, mais la societé est ainsi faite (et c'est pas moi qui vais la changer (je sais je manque d'ambition Razz)).

PS : je vote pour un deplacement du sujet geek .


Dernière édition par Soupir le 28/04/08, 02:56 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Attente
Habitué
Habitué


Féminin
Nombre de messages : 143
Age : 28
Citation : Tuer le temps qui nous regarde mourir...
Date d'inscription : 08/04/2008

MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   28/04/08, 02:25 pm

Tout à fait d'accord avec toi, concernant le centre... Qu'on ne devrait même plus définir comme centre s'il devenait ce que je voudrais pour lui...

D'accord aussi pour qu'on fasse voyager ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Melsophos
Admin
Admin


Masculin
Nombre de messages : 814
Age : 46
Date d'inscription : 07/12/2006

MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   28/04/08, 07:39 pm

Attente a écrit:
Melsophos a écrit:
Citation :
Un homme n'est qu'un homme, ce qui en soi condamne le communisme...

Un homme restera toujours un homme. Sauf s'il décide de transcender sa nature.

L'ennui, c'est qu'il ne suffit pas qu'un homme transcende sa nature, il faut que tous le fassent...
Ce qui pour moi rendrait possible autant le libéralisme que le communisme... Mais comme l'homme ne transcende pas sa nature, il faut choisir un système intermédiaire, qui compose avec nos faiblesses et tente de corriger les erreurs... En Belgique, je trouve que les libéraux le font mieux, que leurs actions sont plus justes et efficaces, même si dans l'ensemble ils ne me satisfont quand même pas.

Il faut déjà un meneur, qui ait les qualités et l'abnégation nécessaire pour passer outre ses pulsions humaines et emmener toute l'humanité vers le haut.

P.S : Pour diviser le sujet, j'essayerai de m'en occuper dans la soirée

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.melsophia.org
Anachorète
Babar bien bavard
Babar bien bavard


Masculin
Nombre de messages : 742
Age : 26
Citation : L'homme n'est qu'un animal à deux pieds sans plummes
Date d'inscription : 01/04/2007

MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   27/05/08, 12:02 pm

Si les politiciens étaent des philosophes et non des potiches...
Je crois même plus en la démocratie. en effet si c'est la majorité qui
choisit et que cette majorité n'a pas le discernement nécéssaire pour
faire des choix raisonnés en s'émancipant des influences médiatiques et
sociale qui font de la majorité une armée de pantins, on est pas près
d'avancer vers un éveil des conscience qui permettrait à l'humanité
d'évoluer comme il faudrait.

D'un autre côté, l'idée d'un meneur à la Melso me laisse sceptique,
même si l'on admet que quelqu'un puisse être capable de
désintéressement et d'une véritable volonté de faire le bien, le fait
est qu'aucun homme ne peut seul, faire systématiquement les bons choix
pour le bien commun, de plus si il jouit d'un pouvoir absolu, la limite
en le reigne de la raison et celui de la dictature risque d'être bien
ténue...
Puis quand bien même ce meneur serait bien un être " transcendé" ( qui
s'est détaché dans la musure du possible de tout ce qui est contingent
chez lui, comme les passions, pulsions... Pour en faire abstraction et
être ainsi plus libre )

Il ne serait pas pour autant en mesure de faire ouvrir les yeux à tout le
monde, non seulement parce que tout le monde n'en a selon moi pas la
capacité, encore moins la volonté ( il faudrait déja que les gens se
rendent compte de la torpeur dans laquelle ils sont plongés...), en
plus l'accès de ce meneur au pouvoir en lui même semble impossible (
actuèlement) sans l'emplois, peu juste, de la force, et la conservation
de ce pouvoir risquerait de nécéciter un certain autoritarisme qui
ruinerait l'intention de départ; ou alors il faudrait que la population
ait déja effectué la prise de conscience en question, auqel cas ce
meneur serait bien peu utile... Alors franchement, non.
Mon rêve est le même que soupir, l'anarchie, ainsi chacun pourait suivre son libre arbitre, sa raison,
chacun pourait s'épanouir et se évoluer ainsi. Mais il faudrait un
monde sans cons, sans que personne ne se contente de suivre sa pente
naturèlle, ne cherche à assouvir ses pulsion, à épancher sa soif de
domination...
Tant qu'il n'y aura pas de déclic collectif aucun système politique tendant vers le bien général ne pourra être appliqué et fonctionner. Déclic qui actuèllement est
rendu impossible par l'emprise d'une société mercantile, qui fait
l'apologie de l'individualisme, de l'épanouissement matriel, qui se
veut une jungle propice aux plus "forts" ( et ici la force se veut
aveugle, une société qui contrôle et formate sa population en faisant
en sorte qu'elle n'ait pas besoin de réfléchir, de choisir ( la
dernière fois qu'il a falu faire un choix pour beaucoup, c'était durant
l'occupation ), et on est souvent content d'être dans cette situation
confortable oû il n'est pas spécialement utile pour vivre de se poser vraiment des questions.

( Désolé de m'être un peu éloigné du sujet )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leclownetriste123456789.skyblog.com/1.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gauche et anti-libéralisme   Aujourd'hui à 09:14 pm

Revenir en haut Aller en bas
 
Gauche et anti-libéralisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le vrai sens du mot : Libéralisme
» Le « libéralisme » de Léon XIII
» Le libéralisme est un péché (complet)
» Le Libéralisme est un péché - Don Félix Sarda y Salvany
» Le libéralisme économique et le marché en général entraînent-ils nécessairement l'effritement des structures traditionnelles ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Eip :: Basse Cour des Passionnés :: Actualités, Débats et Politique-
Sauter vers: